Chargement...
Chargement...

Que peindre ? : Adami, Arakawa, Buren = What to paint ? : Adami, Arakawa, Buren

Auteur : Jean-François Lyotard

Paru le : 16/10/2012
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Herman Parret - Préfacier : Herman Parret - Postfacier : Gérald Sfez - Traducteur : Antony Hudek - Traducteur : Vlad Ionescu - Traducteur : Peter W. Milne

69,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Recueil de sept textes écrits entre 1978 et 1985, qui à partir de l'analyse de l'oeuvre et de la pratique créatrice des trois artistes, participent à une réflexion sur le statut du commentaire de l'oeuvre d'art émis par le philosophe et par l'artiste. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Présentation en français Ce recueil est constitué de sept écrits rassemblés dans le contexte de la «philosophie de l'art» que Jean-François Lyotard a construite dans les années quatre-vingts, à l'époque du Différend (1983) et du «tournant kantien» aboutissant aux Leçons sur l'Analytique du sublime (1992). Les textes focalisent sur trois artistes d'une orientation esthétique bien divergente : le dessinateur coloriste Valerio Adami, le conceptualisateur-métaphysicien Shusaku Arakawa, le pragmaticien de l'invisible Daniel Buren. Ces trois protagonistes ont en commun de montrer que l'intérêt artistique n'est pas dans la simple dénotation d'un référentiel, mais dans les connotations de nuances matérielles, les saveurs, les tons, en un mot : le visuel, à peine dévoilé dans l'anamnèse guidant le visible et provoquant l'inquiétude essentielle de l'expérience esthétique. Que peindre ? : ni la réalité ou un «monde» ni une riche subjectivité ni même les fantasmes du rêve ou les idéaux de l'être-ensemble, mais l'acte de peindre lui-même, et, au-delà de la performance du peintre, la présence des matières, qui de toute évidence, est blank, selon un mot d'Arakawa, insaisissable. Présentation en anglais This collection consists of seven writings assembled in the context of the "philosophy of art" that Jean-François Lyotard developed in the nineteen-eighties, at the time of The Differend (1983) and of the "Kantian turn" leading to the Lessons on the Analytic of the Sublime (1992). The texts focus on three artists with widely divergent aesthetic orientations: the colourist-draughtsman Valerio Adami, the conceptualiser-metaphysician Shusaku Arakawa, and Daniel Buren, the pragmatist of the invisible. What these three protagonists have in common is that they show how the artistic interest lies not in the simple denotation of a frame of reference, but in the connotations of material nuances, flavours, tones, in a word, in the visual that is barely revealed in the anamnesis that guides the visible and provokes the essential inquietude of the aesthetic experience. What to Paint? Not reality or a "world", nor a rich subjectivity, nor even the phantasms of dreams or ideals of being-together, but the act of painting itself, and, beyond the performance of the painter, the presence of matters, a presence that in Arakawa's words is quite obviously blank, elusive.

Fiche Technique

Paru le : 16/10/2012

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Auteur : Jean-François Lyotard

Éditeur(s) : Leuven University press

Collection(s) : Jean-François Lyotard, écrits sur l'art contemporain et les artistes = Jean-François Lyotard, writings on contemporary art and artists, n° 5

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 90-5867-792-3

EAN13 : 9789058677921

Format : Non précisé.

Reliure : Relié

Pages : 512

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 1083 g