Chargement...
Chargement...

Egon Schiele, l'amour et la mort

Auteur : Jane Kallir

Paru le : 07/04/2005
Éditeur(s) : Gallimard
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Livres d'art
Contributeur(s) : Préfacier : Klaus Albrecht Schröder

35,50 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

La vie d'Egon Schiele et les thématiques du peintre : la constitution d'une identité individuelle, la réponse au désir sexuel et la mort. La plupart des oeuvres présentées dans cet ouvrage proviennent de la collection de l'Albertina de Vienne. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Né en 1890, Egon Schiele commence ses études à l'académie des Beaux-Arts de Vienne au moment où la Sécession viennoise vit ses derniers jours. Il est d'abord influencé par les tableaux de Klimt exposés au Kunstschau de 1908, dont il reprend la manière décorative dans ses premiers portraits. L'année suivante, il est invité à exposer à son tour, et rompt avec l'académie. Il délaisse l'exubérance du Jugendstil, dont il ne retient que la maîtrise de la ligne expressive. En 1911, il s'installe successivement dans les villes de Krumau et de Neulengbach, où sa relation libre avec sa compagne Wally fait scandale. À cette époque, son oeuvre se développe autour des thématiques qui ne le quitteront plus : la constitution d'une identité individuelle, la réponse au désir sexuel et la mort. Il multiplie les autoportraits tourmentés et anguleux, dans lesquels il se montre tour à tour dandy, angoissé, stoïque, furieux, beau ou hideux. Ses nus sont violemment réalistes, les femmes y défient parfois le spectateur d'un regard impénétrable, et parfois s'enfoncent dans des rêves intimes. L'angoisse sexuelle est thématisée mais elle n'est aucunement vaincue. Elle est étroitement liée à la mort, qui pèse sur les paysages autant que sur les portraits des proches du peintre. Dans les années qui suivent cependant, il introduit dans ses nus et portraits des éléments de sublimation esthétique plus conformes aux normes classiques. Il rompt avec Wally pour épouser Edith Harms en 1915, au moment où il est recruté dans l'armée austro-hongroise. Après deux ans en garnison à la campagne, il revient à Vienne, où ses différentes activités - publications, commandes, organisation d'expositions - contribuent à l'établir en chef de file des artistes de sa génération. Sa manière devient de plus en plus naturaliste, les lignes ont gagné en souplesse et les formes en rondeur. En 1918, Vienne est ravagée par la guerre et par la grippe espagnole. Le 31 octobre, quatre jour après que sa femme a été emportée par la grippe espagnole, Egon Schiele meurt, à l'âge de 28 ans.

Fiche Technique

Paru le : 07/04/2005

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Auteur : Jane Kallir

Éditeur(s) : Gallimard

Collection(s) : Livres d'art

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-07-011807-X

EAN13 : 9782070118076

Format : Non précisé.

Reliure : Cartonné

Pages : 159

Hauteur : 29 cm / Largeur : 23 cm

Épaisseur : 1,9 cm

Poids : 1034 g