Chargement...
Chargement...

Francis Picabia : la peinture sans aura

Auteur : Arnaud Pierre

Paru le : 30/10/2002
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Art et artistes
Contributeur(s) : Non précisé.

28,40 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

F. Picabia (1879-1953) a souvent changé de style et de manière au cours de sa carrière (impressionnisme, abstraction, dadaïsme...). Moins qu'un signe de versatilité, il s'agit sans doute de la marque de sa remise en cause constante de la peinture et de son utilité au XXe siècle. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

L'alternance déroutante des styles et des manières qui caractérise l'art de Francis Picabia (1879-1953) a souvent été mise sur le compte d'un tempérament versatile et d'un goût du changement pour le changement sans grande conséquence. Toute la carrière de Picabia manifeste en fait une grave crise de confiance envers les pouvoirs de la peinture. La prise de conscience de la possible obsolescence de la peinture et de son inutilité met fin chez lui à l'expérience impressionniste et lui fait rechercher les voies salvatrices de l'abstraction. Mais la guerre sonne la fin des illusions : avec Dada, Picabia décrète la mort de l'art, se lance dans de provocants éloges du faux et inflige à sa pratique, par le recyclage d'images mécaniques, la «marque infamante de la reproduction» (Walter Benjamin). De tous les assassins de la peinture, cependant, Picabia est sans doute celui qui aura le moins sereinement assumé son geste : tout son œuvre ultérieur témoigne d'une alternance de phases pendant lesquelles il semble croire à nouveau en la prétention de l'art à incarner les plus hautes significations, et de crises destructrices où la peinture est ravalée à la fabrication de croûtes kitsch et vulgaires. Tour à tour, Picabia aura donc tenu deux postures ambivalentes et contradictoires : celle d'un iconoclaste, destructeur d'aura, et celle d'un farouche défenseur de positions conservatoires perdues d'avance. Mais les deux figures également excessives de l'exaltation et du dénigrement de la peinture ne sont pas autre chose, au fond, que les deux aspects d'un même complexe du peintre au XXe siècle. C'est celui-ci que ce livre explore, au long d'une plongée dans l'œuvre de Picabia permise par l'exploitation de sources et documents nombreux et inédits.

Fiche Technique

Paru le : 30/10/2002

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Auteur : Arnaud Pierre

Éditeur(s) : Gallimard Paris-Musées

Collection(s) : Art et artistes

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-07-075893-1

EAN13 : 9782070758937

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 335

Hauteur : 23 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 2,1 cm

Poids : 630 g