Chargement...
Chargement...

Goya, la dernière hypothèse

Auteur : Jean-Louis Schefer

Paru le : 15/06/1998
Éditeur(s) : Maeght
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

20,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

De 1820 à 1823, quatre ans avant sa mort, Goya habite la Quinta del Sordo (la Maison du sourd), résidence de campagne qu'il couvre de fresques composées de visages grimaçants. Ces célèbres peintures noires mettent-elles fin à son oeuvre ? ©Electre 2017

Quatrième de couverture

De 1820 à 1823 - quatre ans avant sa mort - Goya habite la Quinta del Sordo (la Maison du sourd) -, résidence de campagne qu'il peint à fresques. Ces célèbres «peintures noires» mettent-elles fin à son œuvre ? Goya fait-il son testament de peinture ? Il recommence son œuvre par une dernière hypothèse : il accuse les traits, alourdit les masses, obscurcit sa palette ? Goya, pour finir, aggrave son cas. Rare confession créatrice : «Moi je ne vois que des corps éclairés et d'autres qui ne le sont pas, des plans qui avancent et des plans qui reculent, des reliefs et des enfoncements... Mon pinceau n'y doit voir pas mieux que moi». Les sujets de peinture désormais nettoyés de tout l'appareil de l'étrange, de leur catalogue de bizarreries. Reste la chose humaine dans son poids ordinaire. Peut-on éclairer un poids ? Des noirs travaillés de lumière. Main de Goya. La chair de la peinture ? La peinture ne cadre plus de personnages : elle est devenue leur chair.

Fiche Technique

Paru le : 15/06/1998

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Auteur : Jean-Louis Schefer

Éditeur(s) : Maeght

Collection(s) : Chroniques anachroniques

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-86941-276-2

EAN13 : 9782869412767

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 126

Hauteur : 22 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : - g