Chargement...
Chargement...

Habiter la peinture : expositions, fiction avec Jean Le Gac

Auteur : Sandrine Morsillo

Paru le : 15/01/2004
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Esthétiques
Contributeur(s) : Non précisé.

15,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
11,63 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

En s'appuyant sur des écrits de Buren et sur les pratiques d'artistes tels que Cécile Bart, Gérard Gasiorowski, Klein..., S. Morsillo montre comment la peinture imprègne l'acte d'exposer (oeuvres conçues en interaction avec le lieu, mise en scène...). Le récit d'une exposition montée avec Jean Le Gac au Musée de l'éducation de Saint-Ouen-l'Aumône en 2001 vient conclure cette étude. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Si aujourd'hui le tableau a été décroché des cimaises et si l'exposition est considérée comme oeuvre en soi, entre installation et oeuvre in situ, jamais pourtant la peinture n'a été aussi présente. Cet ouvrage ne traite pas d'expositions de peinture mais de l'influence de la peinture dans la conception même de mises en scène d'oeuvres. Il tente de cerner comment elle imprègne l'acte de présentation et se répercute sur le lieu-support de monstration, entre représentation et recouvrement. Les écrits de Daniel Buren servent de cadre à cette recherche tandis que la dé-monstration s'appuie sur les pratiques de Cécile Bart, Gérard Gasiorowski, Yves Klein, Bertrand Lavier, Jean Le Gac, Georges Rousse, Claude Rutault, Jessica Stockholder, Michel Verjux, Frédéric Vaësen et quelques autres. Expositions comme peinture, comme atelier et comme décor: le spectateur se retrouve au centre, projeté dans différents «tableaux d'exposition» (A Pierre et Marie, Histoires de sculpture, Sous le soleil, Beseeing you, Make up) et un passage s'effectue, d'une valeur d'exposition à une valeur d'usage. La transgression des limites du tableau élargit le face-à-face avec le spectateur et la mise en scène des comportements du spectateur dans le lieu relance alors la question d'une mise en espace critique. Le livre se clôt sur un «accrochage» d'oeuvres au milieu des collections du musée de l'Éducation avec Jean Le Gac alias Le Peintre et invite au suivi en direct d'une aventure romancée du jeu présentationnel, une expofiction. Le spectateur est alors convié à penser l'exposition de peinture et à habiter l'oeuvre.

Fiche Technique

Paru le : 15/01/2004

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Auteur : Sandrine Morsillo

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Esthétiques

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7475-5456-2

EAN13 : 9782747554565

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 173

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 240 g