Chargement...
Chargement...

Jean-Baptiste Isabey, portraitiste de l'Europe (1767-1855) : Musée des Châteaux de Malmaison et de Bois-Préau, 18 octobre 2005-9 janvier 2006 ; Nancy, Musée des Beaux-Arts, 28 janvier 2006-19 avril 2006

Paru le : 28/10/2005
Éditeur(s) : RMN-Grand Palais
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : François Pupil - Collaborateur : Bodo Hofstetter - Collaborateur : Tamara Préaud - Collaborateur : Cyril Lecosse

18,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Le portraitiste Jean-Baptiste Isabey fut réputé comme miniaturiste à la cour de Napoléon Ier. Qualifié de "peintre des rois", il fut également décorateur, illustrateur et chroniqueur. Il dessina de grandes scènes historiques, témoignant de l'histoire de l'Europe pendant plus de 60 ans. Itinéraire et oeuvres de l'artiste à l'occasion du 150e anniversaire de sa mort. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Jean-Baptiste Isabey, le plus célèbre miniaturiste de l'école française, disparut il y a cent cinquante ans. Le château de Malmaison et la Ville de Nancy ont voulu rendre hommage à un artiste qui fut le témoin privilégié d'une époque exceptionnelle. Isabey connut les dix régimes qui mènent de Louis XVI à Napoléon III, à travers trois révolutions et deux républiques qui ne l'empêchèrent pas de fréquenter les palais de l'État et d'en représenter les maîtres successifs. Cet opportunisme évident lui permit de livrer à ses clients de petits portraits faciles à emporter en un temps agité. Il les peignit d'abord sur ivoire, puis sur papier. Isabey représenta ses modèles avec la liberté que lui conférait son incomparable technique, mais aussi avec une charmante indulgence lorsque ses fameux effets « aériens » lui faisaient gommer le passage du temps. L'artiste fascine par son sens de l'adaptation, lui qui vit l'apparition de la photographie et du chemin de fer. Miniaturiste hors pair, Isabey fut aussi un dessinateur polyvalent, « reporter » avant l'heure des fastes impériaux, mais également décorateur à l'Opéra, à la Manufacture de Sèvres et illustrateur des gazettes de la Restauration. En l'envoyant à Vienne pour en représenter le Congrès, Talleyrand en fit « le portraitiste de l'Europe ». Afin d'évoquer une si brillante carrière, il fallait donc le concours des grandes collections européennes ; les oeuvres prêtées, certaines si fragiles, permettent ainsi, en l'embrassant dans sa totalité, d'en donner une vision renouvelée.

Fiche Technique

Paru le : 28/10/2005

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : RMN-Grand Palais

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7118-4873-6

EAN13 : 9782711848737

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 172

Hauteur : 28 cm / Largeur : 22 cm

Épaisseur : 1,3 cm

Poids : 775 g