Chargement...
Chargement...

L'esthétique du sublime dans les peintures shakespeariennes d'Henry Füssli (1741-1825)

Auteur : Nathalie Padilla

Paru le : 16/03/2009
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

38,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Johann Heinrich Füssli reste l'une des figures majeures de la peinture shakespearienne. Il applique une esthétique du sublime à l'espace et au corps humain afin de représenter un expressionnisme émotionnel des personnages et des scènes. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Artiste anglo-suisse, Johann Heinrich Füssli (1741-1825) reste l'une des figures majeures de la peinture shakespearienne qui vit le jour en 1728 avec William Hogarth. Füssli applique une esthétique du sublime à l'espace et au corps humain. Bien qu'il ait recours à des théories du sublime comme celle d'Edmund Burke (empruntée par de nombreux peintres shakespeariens ou non), de John Dennis, ou de Jonathan Richardson, l'artiste exprime une forme picturale du sublime qui diffère de celles choisies par ses contemporains. S'appuyant notamment sur la science pour représenter un expressionnisme émotionnel, Füssli offre à son spectateur un sublime de la révélation, visant à élever le personnage shakespearien.

Fiche Technique

Paru le : 16/03/2009

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Auteur : Nathalie Padilla

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Histoires et idées des arts

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-06654-2

EAN13 : 9782296066540

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 420

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 740 g