Chargement...
Chargement...

L'oeil-cerveau : nouvelles histoires de la peinture moderne

Auteur : Eric Alliez

Paru le : 02/05/2007
Éditeur(s) : Vrin
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Collaborateur : Jean-Clet Martin

32,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

A partir de l'étude de l'oeuvre de Goethe, Delacroix, Manet, Seurat, Gauguin et Cézanne, ce livre, issu de séminaires tenus à l'Académie des Beaux-Arts de Vienne, a pour ambition de mettre au jour la pensée à l'oeuvre dans la peinture moderne en replaçant au coeur de la recherche la notion d'hallucination, notion centrale qui associe la création artistique aux études psychophysiologiques. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

L'oeil-cerveau Ce livre a pour ambition de mettre au jour la pensée à l'oeuvre dans la peinture moderne en replaçant au coeur de la recherche la notion d'hallucination, notion centrale s'il en est pour le xixe siècle qui associe la création artistique aux études « psychophysiologiques ». Au plus près des oeuvres et des énoncés constituant aussi bien la peinture moderne que l'idée moderne de l'art, entre Delacroix et Cézanne, avec Manet, Seurat et Gauguin, on suivra les mutations auxquelles donne lieu le rapport entre l'Oeil et le Cerveau avec la dénaturalisation et la cérébralisation de l'Oeil engagé dans « l'hallucination vraie » du monde en son devenir moderne. Porteur d'un nouveau régime de visibilité qui désoriente le système général des évidences sensibles et de leurs inscriptions discursives, l'Oeil-Cerveau projette dans la puissance hallucinatoire de la peinture les conditions de réalité d'une modernité irréductible aux notions philosophiquement communes de sujet et d'objet. En ce mouvement de transformation du régime esthétique de l'art vers une esthétique de l'hétérogénéité, les questions liées à la couleur ont constitué - depuis la Théorie des couleurs goethéenne, à l'exposé de laquelle est consacré le premier chapitre - un horizon permanent d'interrogation. Mais loin d'être le mobile du culte de la « peinture pure », la couleur est avant tout la matière et l'enjeu de dispositifs à la fois sensibles et discursifs synonymes d'une problématisation extrême, toujours singulière, de la Forme-Peinture (et de ses formes publiques d'exposition). La révolution esthétique en acquiert une portée politique autant que philosophique qui se mesure, dans la destruction continuée du système de la représentation, à la déconstruction toujours reprise de la notion même d'Image.

Fiche Technique

Paru le : 02/05/2007

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Auteur : Eric Alliez

Éditeur(s) : Vrin

Collection(s) : Essais d'art et de philosophie

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7116-1909-5

EAN13 : 9782711619092

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 479

Hauteur : 22 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 3 cm

Poids : 620 g