Chargement...
Chargement...

La peinture en France : 1968-2000, les années de crise

Auteur : Amélie Pironneau

Paru le : 22/05/2008
Éditeur(s) : Archibooks
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

22,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

En ce XXIe siècle, on assiste en France à une effervescence autour de la peinture à travers plusieurs expositions prenant acte de la vitalité de la pratique picturale. Aussi cette renaissance ne traduit-elle pas une prise de conscience, de la part des institutions culturelles, d'un retard que ce regain tardif tente de rattraper. Cet essai tente de retracer ce retard dans l'histoire de la peinture. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

En ce début du XXIe siècle, on assiste en France à une certaine effervescence autour de la peinture dont on annonce « le retour ». Plusieurs expositions, Urgent Painting (2002) au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris. Cher Peintre (2002) au Musée National d'Art Moderne, prennent acte de la vitalité de la pratique picturale. En juin 2006, l'exposition La Force de l'Art, consacrée à la création artistique française, a fait une large place à la peinture actuelle qui, présentée aux côtés d'autres modes d'expression, démontrait toute sa pertinence. Cette effervescence récente est significative du contexte particulier dans lequel cette peinture s'est faite. Évoquer en effet le « retour » de la peinture laisse entendre qu'il y aurait eu disparition. Or, au moins trois générations de peintres apparues dans les trois dernières décennies étaient présentes à La Force de l'Art, ce qui contredit une telle supposition et fait apparaître, à l'inverse, que son histoire a continué, que les artistes n'ont pas renoncé à la pratique picturale. Si « retour » il y a, ne s'agit-il pas davantage d'un changement dans la réception de la peinture, d'un regain d'intérêt pour cette pratique jugée désuète, dont la mort fut prononcée et à laquelle ne fut accordée que peu de visibilité durant ces années ? Cette effervescence ne traduit-elle pas une prise de conscience, de la part des institutions culturelles, d'un retard que cette reconnaissance tardive tente de rattraper ? Retard pris dans la défense de la peinture qui n'a fait l'objet d'aucune exclusion, à aucun moment, en Europe et aux États-Unis. Retard par rapport à une histoire de la peinture que des artistes - parmi lesquels Alberola, Benzaken, Bioulès, Buraglio, Cane, Corpet, Cognée, Dezeuze, Desgrandchamps, Frize, Garouste, Piffaretti, Pincemin, Tatah, Viallat... - ont faite en marge de l'histoire officielle. Une histoire qui s'inscrit dans un mouvement général de réactivation de la pratique picturale à partir des années quatre-vingt, après la domination du minimalisme et de l'art conceptuel. C'est cette histoire que cet essai tente de retracer.

Fiche Technique

Paru le : 22/05/2008

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Auteur : Amélie Pironneau

Éditeur(s) : Archibooks

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-915639-95-7

EAN13 : 9782915639957

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 112

Hauteur : 20 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 0,9 cm

Poids : 230 g