Chargement...
Chargement...

Maîtres vénitiens et flamands : Bellini, Titien, Canaletto, Van Eyck, Bouts, Jordaens... : chefs-d'oeuvre de l'Accademia Carrara de Bergame et du Musée royal des beaux-arts d'Anvers

Paru le : 18/02/2011
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Directeur de publication : Giovanni Carlo Federico Villa

35,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Présentation d'oeuvres représentatives de la peinture européenne du XVe au XVIIIe siècle, une cinquantaine provenant de l'Accademia Carrara de Bergame et quinze du Musée des beaux-arts d'Anvers. Une confrontation entre peinture vénitienne et peinture flamande. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

L'exposition Maîtres flamands et vénitiens (Palais des Beaux-Arts de Bruxelles) réunit une cinquantaine d'oeuvres issues de la collection de l'Accademia Carrara de Bergame, seize pièces maîtresses provenant du Musée Royal des Beaux-Arts d'Anvers, ainsi qu'un chef-d'oeuvre exceptionnel de Lorenzo Lotto de l'église de Sant'Alessandro in Colonna à Bergame. Ce choix permet de parcourir quatre siècles de peinture européenne et de révéler la réciprocité des influences entre Anvers et Venise. Le présent catalogue propose un parcours chronologique du XVe au XVIIIe siècle : quatre chapitres pour quatre siècles, à travers quatre angles, à savoir le portrait au Quattrocento, les paysages et la dévotion au Cinquecento, le sacré et le profane au Seicento et les vues panoramiques au Settecento. Nous voyons ainsi Pisanello confronté à un autre maître tel que Rogier van der Weyden, ou encore Giovanni Bellini à Jan van Eyck, qui par ailleurs enchante les collègues vénitiens par son attention au détail. Les Vénitiens s'émancipent au cours du siècle suivant de la technique des Primitifs flamands, voyant Titien, le Tintoret et Véronèse faire exploser la couleur. Rubens déteindra quant à lui sur Tiepolo et enfin, au XVIIIe siècle, les vues de Canaletto capturent une Venise sur son déclin, tandis que les scènes pittoresques de Guardi rappellent la démesure de Jordaens. Si d'autres régions d'Italie ont pu nouer de tels liens avec ces écoles du Nord, seule Venise pouvait se vanter de points de contacts aussi nombreux que réguliers et sur une période aussi longue.

Fiche Technique

Paru le : 18/02/2011

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Silvana Editoriale Bozar books

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 88-366-1860-X

EAN13 : 9788836618606

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 219

Hauteur : 28 cm / Largeur : 23 cm

Épaisseur : 3 cm

Poids : 1150 g