Chargement...
Chargement...

Rancillac, rétrospective 1962-2002 : exposition, Musée de l'hospice Saint-Roch d'Issoudun, 28 mars-9 juin 2003 ; Musée d'art moderne de Saint-Etienne métropole, 27 juin-29 sept. 2003 ; Musée des beaux-arts de Dole, 10 oct.-21 déc. 2003

Paru le : 15/03/2003
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

18,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Le peintre Bernard Rancillac, né en 1931, est une figure incontournable de la figuration narrative depuis les années 60 : la figuration est critique et engagée, l'art est politique et plus un outil de communication qu'un objet de communication. Son travail se base sur la photographie, l'image, la réalité du quotidien et de l'actualité dans des séries-charnières. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Présentation en français Le Musée des Beaux-Arts de Dole et le Musée d'Art Moderne de Saint-Étienne conservent dans leurs collections des oeuvres majeures de Bernard Rancillac, artiste français né en 1931. En collaboration avec le Musée de l'Hospice Saint-Roch à Issoudun, ils présentent en 2003 (de mars à décembre) une importante rétrospective de cette figure incontournable de la Figuration Narrative. Dans le contexte économique et politique des années 60, la Figuration Narrative marque le renouveau d'une figuration critique et engagée. L'art est politique, un outil de communication plus qu'un objet de contemplation, avec, comme mot clé, la lisibilité. La consommation devient l'objet de virulentes critiques. À partir de 1966, Rancillac utilise des photographies et des images comme point de départ de son travail. Il transpose la réalité de son quotidien et de l'actualité à travers une figuration tonique, aux couleurs franches et au graphisme efficace. Le présent catalogue Bernard Rancillac met particulièrement en lumière des séries-charnières où se diffractent les thèmes de prédilection de l'artiste: la bande dessinée, les sujets de colère ("On ne peut peindre que sur le canevas de ses émotions personnelles, de ses hantises, de ses angoisses. Les miennes, plus j'avance, sont d'ordre politique." B. Rancillac), le jazz, les conventions de la peinture, l'image médiatisée, le sport, l'Algérie, la femme... Présentation en anglais The collections of the Musée des Beaux-Arts, Dole, and the Musée d'Art Moderne, Saint-Étienne, include major works by the French artist Bernard Rancillac, born in 1931. From March to December 2003, in collaboration with the Musée de l'Hospice Saint-Roch, Issoudun, these museums are holding a major retrospective on this significant figure in Narrative Figuration. In the economic and political context of the 1960s, Narrative Figuration marked the renewal of figurative art that was both critical and committed. Art became political, an instrument of communication rather than an object of contemplation, and legibility was the keyword. Consumerism was virulently attacked. From 1966 on, Rancillac used photographs and images as the starting point for his work. He drew on his everyday life and current events to create tonic figurative paintings, with vivid colours and effective graphics. The monographic catalogue on Bernard Rancillac focuses on the pivotal series in which the artist's favourite themes are diffracted: comics, anger ("You can paint only on the canvas of your own feelings, obsessive fears and anxieties. The further I go, the more mine are of a political nature." B. Rancillac), jazz, the conventions of painting, mediatised images, sport, Algeria, women...

Fiche Technique

Paru le : 15/03/2003

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Les presses du réel

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84066-090-3

EAN13 : 9782840660903

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 152

Hauteur : 31 cm / Largeur : 24 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 800 g