Chargement...
Chargement...

Jean-Paul Marcheschi : chapelle de Riom : exposition, musée régional d'Auvergne de Riom, 14 déc. 2003-31 déc. 2004 = Jean-Paul Marcheschi : Riom's chapel

Auteur : Jean-Paul Marcheschi

Paru le : 08/01/2004
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Auteur : Marie-Josée Linou - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Marie-José Linou - Préfacier : Dominique Noguez

18,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'artiste contemporain J.-P. Marcheschi présente son interprétation de la veillée. C'est à l'aide de torches enflammées que l'artiste réalise sa peinture faite de suie et de cire qu'il dépose ensuite sur une multitude de feuillets de papier déjà couverts de dessins et d'écrits. Le livre fait dialoguer la veillée, la chapelle Saint-Joseph et l'oeuvre de l'artiste. Exposition permanente. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Présentation en français Jean-Paul Marcheschi, me disait-on, c'est le feu. Homme de feu, je ne sais, mais homme du feu. Je l'imaginais, du coup, tel un de ces dieux ou Titans de la mythologie attelés à quelque épuisante forgerie, enfermé dans une grotte illuminée par instants de rougeoiements et d'étincelles. Et rentrant de cet affreux labeur éreinté et noirci. Peut-être revient-il en cet état, certains jours, de son atelier de la rue des Bourdonnais. Mais l'être est lumineux. D'une culture et d'une délicatesse qui ne sentent pas leur Héphaïstos (Héphaïstos dont Homère dit qu'il est (...) [amphiguhéeïs], ce qui veut dire «muni de deux bras robustes», mais peut vouloir dire aussi «boiteux des deux jambes»). Non. Voici comment Marcheschi s'y prend avec le feu. Fourrant dans un porte-flambeau deux ou trois cierges qui, à peine allumés et brandis, commencent leur dégoulinement de cire. Et écrivant avec ces dégoulinements sur des étendues de papier, lançant, comme il dit pollockiennement, ses drippings de feu. (...) Le voici entrant dans l'illustre cohorte des artistes contemporains à qui l'on confie la décoration d'une chapelle: Matisse, Cocteau, Soulages... À lui celle de Riom, jadis consacrée à saint Joseph et aux missionnaires de la Société de Marie. Qu'a-t-il voulu en faire? Il l'explique lui-même plus loin, sur l'exemple particulier du dernier de ses trois grands panneaux. Peu d'artistes parlent aussi bien de ce qu'ils font. Marcheschi porte en lui-même son méta-Marcheschi. C'est pourquoi cette préface est inutile. (...) Dominique Noguez Présentation en anglais I had been told that Jean-Paul Marcheschi was one with fire. Perhaps not a fiery man, but the man of fire. So I pictured him as one of those mythological gods or Titans who are harnessed to some sort of exhausting furnace and imprisoned in a cave that is sometimes lit by embers and sparks, and who finally return from this horrible labour with a dark skin and utterly exhausted. Maybe that is the state in which be may be sometimes seen emerging from his studio in the rue des Bourdonnais. However; this is a luminous being. With culture and delicateness that do not smack of Hephaistos (of whom Homer said that he was (...) [amphiguhéeïs], which means that he was "equipped with two robust arms" but which can also mean to limp with both legs). No. This is how Marcheschi works with fire: he thrusts two or three candles into a torch holder; which start dripping wax as soon as he brandishes them. Then he writes with these drops on spreads of paper, throwing, as he says in a Pollockian manner, his drippings of fire. (...) And here is how he now adds his name to the many renowned contemporary artists who were entrusted with decorating a chapel: Matisse, Cocteau, Soulages, to name but a few. Here, the Riom chapel, which was dedicated to saint Joseph and to the missionaries of the Society of Marie a long time ago, has become his. What did he want to do? He explains this himself further on, with the specific example of the last of the three large panels. Few artists have Marcheschi's gift when they talk about their own work. Marcheschi has his own meta-Marcheschi deep inside. That is why this preface is unnecessary. (...) Dominique Noguez

Fiche Technique

Paru le : 08/01/2004

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Auteur : Jean-Paul Marcheschi

Éditeur(s) : Somogy Musée Francisque-Mandet

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-85056-712-4

EAN13 : 9782850567124

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 69

Hauteur : 26 cm / Largeur : 20 cm

Épaisseur : 0,7 cm

Poids : 385 g