Chargement...
Chargement...

Rembrandt études iconographiques : signification et interprétation du contenu des images

Auteur : Christian Tümpel

Paru le : 26/05/2004
Éditeur(s) : G. Monfort
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Emblemata
Contributeur(s) : Traducteur : Cécile Michaud - Traducteur : Marie Schirer - Traducteur : Roland Recht

35,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Deux thèses dominaient sur l'oeuvre de Rembrandt : celle de Jan Bialostocki, celle de Kurt Bauch. Elles sont le produit de méthodes opposées, conduisant à des résultats divergents. Reprise du sujet de façon systématique et description de l'iconographie rembranesque et des choix thématiques de l'artiste dans le contexte iconographique de ses prédécesseurs et de ses contemporains. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

COLLECTION EMBLEMATA « Lorsque je commençai mon étude en 1965, deux thèses dominaient dans le monde scientifique. D'abord la vision de Jan Bialostocki : en 1956, dans un article mémorable, il avait tenté de montrer que Rembrandt, surtout dans ses œuvres tardives, s'était inspiré de thèmes généraux et n'avait intégré le sujet particulier qu'au cours du processus de création, sans l'avoir déterminé précisément auparavant. Il reprenait ainsi la conception néo-platonicienne de l'école de Panofsky au compte de ce peintre : l'Universel est le Vrai et le spirituellement Supérieur, tandis que le récit n'est qu'une matérialisation de l'Idée. Le Rembrandt des dernières années, devenu un pur esprit, n'aurait donc pas représenté le récit, mais symbolisé l'Universel. Kurt Bauch incarnait, quant à lui, la vision selon laquelle Rembrandt se serait directement inspiré de l'histoire et aurait trouvé pour elle une formule totalement nouvelle, personnelle et particulière. C'est de ce point de vue que persiste, parmi les spécialistes de Rembrandt, l'idée dominante selon laquelle cet artiste, génie protestant opposé à Rubens le catholique attaché par conséquent à la tradition, se serait inspiré directement du texte. Ces thèses, que j'ai longtemps étudiées, constituèrent mon point de départ. Face à ces oppositions, il ne suffisait pas d'exploiter les conclusions de chacune de ces recherches, car elles étaient le produit de méthodes opposées aboutissant par conséquent à des résultats divergents. Bialostocki, à ce propos, avait vu dans l'œuvre même de Rembrandt l'origine du fait que bon nombre de ses créations ont suscité, pour la même scène, des interprétations divergentes ou contradictoires. J'ai voulu montrer au contraire que les chercheurs avançant ces interprétations contradictoires utilisaient des méthodes opposées et que c'est pour cela qu'ils parvenaient à des résultats divergents. C'est pourquoi il me parut indispensable de reprendre le sujet de façon systématique et de décrire l'iconographie rembranesque et les choix thématiques de l'artiste dans le contexte iconographique de ses prédécesseurs et de ses contemporains. C'est ainsi que la présente étude vit le jour; elle fut publiée pour la première fois en 1969, date anniversaire de la mort de Rembrandt. »

Fiche Technique

Paru le : 26/05/2004

Thématique : Histoire de la peinture

Auteur(s) : Auteur : Christian Tümpel

Éditeur(s) : G. Monfort

Collection(s) : Emblemata

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-85226-521-4

EAN13 : 9782852265219

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 80

Hauteur : 2 cm / Largeur : 2 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 188 g