Chargement...
Chargement...

Menzel

Auteur : Werner Busch

Paru le : 30/09/2015
Éditeur(s) : Hazan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Grandes monographies
Contributeur(s) : Non précisé.

75,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Panorama complet des oeuvres d'Adolf von Menzel (1815-1905), peintre et lithographe allemand, et étude des thèmes de prédilection de l'artiste : la vie de Frédéric le Grand en gravures sur bois, la tragédie humaine et la révolution industrielle et sociale du XIXe siècle en peinture. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Cette première grande monographie consacrée à Adolph Menzel, l'un des plus célèbres peintres et illustrateurs berlinois, révèle une oeuvre inclassable et singulière. Si Menzel doit son succès et sa popularité aux deux cents gravures sur bois réalisées pour l'Histoire de Frédéric le Grand et à ses peintures d'histoire, son oeuvre ne cesse de surprendre par sa diversité et sa force esthétique. Considéré comme l'un des précurseurs de l'impressionnisme, il affirme très tôt un sens inné de la couleur et de la lumière, un don de l'observation hors du commun. Peintre de la « vie moderne », de la révolution industrielle et sociale de son temps, il ne se laisse enfermer dans aucun genre, affirmant tout au long de sa vie sa singularité : celle d'un homme en lutte perpétuelle avec la représentation du réel. Première grande monographie consacrée à l'oeuvre d'Adolph Menzel (1815-1905), cet ouvrage suit l'évolution du célèbre peintre et illustrateur berlinois, actif témoin de son temps par son oeuvre d'une étonnante richesse et diversité. Peintre d'histoire, il a su évoquer délicatement la vie de cour au temps de Frédéric le Grand (1712-1786). Peintre de son époque, il s'est intéressé aux paysages urbains, aux premiers chemins de fer et au monde industriel en pleine expansion. Au début des années 1840, l'artiste autodidacte commence à peindre à l'huile, selon une inspiration plutôt intimiste, ainsi la Chambre au balcon ou la Salle de séjour avec la soeur de l'artiste, qui révèlent une sensibilité préimpressionniste, un sens de la couleur et de la lumière, un don de l'observation hors du commun. Mais il doit son succès et sa popularité aux deux cents gravures sur bois qu'il réalise de 1839 à 1842 pour l'Histoire de Frédéric le Grand rédigée par l'historien de l'art Franz Kugler. Entre 1848 et 1861, il peint les scènes les plus célèbres de la vie de Frédéric le Grand. Cependant, à la fin des années 1860, il change radicalement d'orientation. Dès lors, il s'attache à peindre la comédie humaine, l'absurdité et la tragédie de toute existence. L'agitation constante de la capitale lors de ses séjours à Paris en 1867 et 1868 l'incite à s'intéresser à la « vie moderne », telle que la décrit Baudelaire, préférant les motifs de la ville, de l'industrie et des foules. Désormais, il cherche à traduire l'effervescence du chaos en un ordre esthétique, comme en témoigne sa Forge, son plus grand tableau, qui compte parmi les oeuvres les plus importantes consacrées au travail dans les usines au XIXe siècle. Les tensions et contradictions apparentes de l'oeuvre de Menzel constituent le fil conducteur de cet ouvrage, qui couvre l'ensemble de la production de l'artiste et éclaire l'originalité de sa démarche.

Fiche Technique

Paru le : 30/09/2015

Thématique : Monographies de peintres

Auteur(s) : Auteur : Werner Busch

Éditeur(s) : Hazan

Collection(s) : Grandes monographies

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7541-0851-3

EAN13 : 9782754108515

Format : Non précisé.

Reliure : Relié sous étui

Pages : 303

Hauteur : 32 cm / Largeur : 27 cm

Épaisseur : 3,5 cm

Poids : 2763 g