Chargement...
Chargement...

Andy Warhol

Auteur : Michel Nuridsany

Paru le : 22/02/2001
Éditeur(s) : Flammarion
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Grandes biographies
Contributeur(s) : Non précisé.

21,40 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Quand Andy Warhol apparaît, en 1960, New York est le centre du monde. Designer, peintre, sculpteur, photographe, cinéaste, producteur de films et du groupe rock The Velvet underground, directeur au magazine "Interview", Warhol a été au centre de toute l'activité artistique, mondaine et médiatique des années 60. Il s'attache à montrer la société américaine dans ce qu'elle a de plus aliénant. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Sa célébrité ? Une décision. Elle lui a permis d'agir toujours comme il l'entendait, dans un scandale à peu près permanent, guetté par les médias qu'il manipulait avec un savoir-faire confondant. Cool. La Factory des années 1960 où se fabriquaient sa peinture, puis ses films, fut à la fois son Hollywood privé, son usine à rêves et un creuset où se mélangeaient les gens du monde et les voyous, les artistes et les prostitués de tous bords. La drogue y circulait librement et le sexe aussi. Là, tout pouvait arriver et arrivait. La révolution des mœurs était d'avant-garde, comme le reste. Warhol a été peintre, sculpteur, photographe, cinéaste, romancier, dramaturge, directeur de magazine, producteur d'un groupe rock, homme de télévision, acteur et enfin mannequin. Il a figuré, avec éclat, au centre de tout ce qui s'est expérimenté de plus inventif et de plus radical au début des années 1960, au temps du pop art et du cinéma underground, mais aussi dans les années 1970 et 1980, quand on commença à se penser «postmoderne» et que «l'appropriation» allait de soi. Il fut génial à la grande époque des Boîtes de soupe Campbell's, des Marilyn et des Chaises électriques, on le sait, mais non moins génial quelques mois avant sa mort quand il peint ses Camouflages. Qu'on ne s'y trompe pas : sous les bons mots colportés partout et répétés à satiété («Je voudrais être une machine», «A l'avenir tout le monde sera célèbre pendant 15 minutes»), sous le masque de faux albinos à la perruque platine et à la veste de cuir noir, immédiatement reconnaissable, sous la désinvolture étudiée, c'est un artiste extraordinairement exigeant qui apparaît ici. Ce que propose cette biographie chaleureuse et amusée, écrite par Michel Nuridsany comme en connivence avec Warhol, c'est une vision qui va au nerf de ce que fut cet immense artiste, emblématique du XXe siècle, de plus en plus revendiqué par les jeunes créateurs d'aujourd'hui comme un modèle. Comme une ouverture.

Fiche Technique

Paru le : 22/02/2001

Thématique : Monographies de peintres

Auteur(s) : Auteur : Michel Nuridsany

Éditeur(s) : Flammarion

Collection(s) : Grandes biographies

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-08-067784-5

EAN13 : 9782080677846

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 490

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 3,4 cm

Poids : 645 g