Chargement...
Chargement...

Marc Louis Benjamin Vautier (dit l'Ancien) : une monographie

Auteur : Jacques Longchamp

Paru le : 06/10/2015
Éditeur(s) : Slatkine
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Yvan Schwab

69,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Monographie de ce peintre suisse (1829-1898), spécialisé dans les scènes de genre, dont l'oeuvre prolifique a été saluée au XIXe siècle puis oubliée. L'auteur propose une première approche de ses tableaux tout en dressant le portrait de cet artiste qui, de milieu modeste, a réussi à se hisser parmi la haute société de Düsseldorf pour laquelle il est devenu un professeur de dessin recherché. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Benjamin Vautier (1829-1898) dessina, illustra et peignit pendant plus de quarante ans. Très tôt il atteignit la célébrité. On l'admirait au moins autant que son contemporain Albert Anker. En Allemagne, on voyait en lui un des maîtres incontestés de la peinture de genre. Exposés dans les grandes galeries et de prestigieuses expositions, ses tableaux se vendaient si bien, jusqu'aux États-Unis, que certains critiques ont regretté de ne pas avoir le temps de les admirer. Les grands musées conservent de fort belles toiles de cet éminent artiste suisse. Au tournant du XIXe siècle pourtant, on se mit à l'oublier. Injuste sans doute, l'inconstance de la mode avait dirigé les regards dans d'autres directions. La présente monographie invite à faire une balade dans la partie émergente de cette oeuvre perdue de vue. Le lecteur aura la surprise de constater que « cela marche ». Passé une certaine prévention due à la naïve prétention de l'artiste de montrer la « vraie vie » incarnée par des paysans idéalisés, vaincu le mouvement de recul engendré par une surabondance de costumes et décors devenus pour nous folkloriques, on se sent attiré, on est pris. Portés par l'extraordinaire qualité du dessin, les personnages vivent. Une tonalité générale d'humour délicat, des jeux de lumière astucieux, des personnages forts, bien typés et nous voilà en train d'admirer une scène digne des meilleurs artistes dramatiques. Outre l'amnésie collective dont est victime sa riche production, l'histoire de Benjamin Vautier offre une autre énigme. Comment ce cancre, qui de sa vie ne s'est jamais présenté à un examen, est-il devenu un très officiel « professeur » dans une ville de très riche culture ? Comment ce jeune homme de modeste extraction, à l'écolage duquel le père ne pouvait plus subvenir, a-t-il pu faire sa place dans la meilleure société de Düsseldorf, capitale dynamique de la Rhénanie prussienne ? Une success story qui, à aucun instant, ne l'a détourné de la réalisation de son rêve d'enfant : « Je veux dessiner. » Première publication consacrée à Vautier depuis plus d'un siècle, cette monographie souhaite partager le plaisir de redécouvrir ses tableaux. Si le lecteur en observe quelques-uns avec le regard que Vautier donne aux enfants, elle n'aura pas été inutile. Sans doute, se basant sur de fortes études, des spécialistes sauront présenter le peintre, son oeuvre et sa place dans l'histoire de l'art avec des outils scientifiques beaucoup plus fins que ceux utilisés ici. Le rôle de cet ouvrage est aussi de les inviter à s'y mettre. Et que se vernissent expositions, que se dressent catalogues consacrés à Marc Louis Benjamin Vautier (dit l'Ancien) !

Fiche Technique

Paru le : 06/10/2015

Thématique : Monographies de peintres

Auteur(s) : Auteur : Jacques Longchamp

Éditeur(s) : Slatkine

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-8321-0692-7

EAN13 : 9782832106921

Format : Non précisé.

Reliure : Relié

Pages : 231

Hauteur : 29 cm / Largeur : 25 cm

Épaisseur : 2,5 cm

Poids : 1697 g