Chargement...
Chargement...

Mémoires de Leonard Smithers : éditeur, pornographe, libraire et collectionneur, traître aux dernières volontés de son ami Aubrey Beardsley, par fidelité à son oeuvre

Auteur : Didier Semin

Paru le : 07/05/2012
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Ateliers imaginaires
Contributeur(s) : Non précisé.

20,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Ces mémoires apocryphes de l'éditeur Leonard Smithers retracent la trajectoire brève et fulgurante d'Aubrey Beardsley, artiste-dessinateur majeur de l'Angleterre victorienne, mort à 26 ans de la tuberculose à Menton. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Aubrey Beardsley est souvent regardé comme l'archétype de l'artiste britannique fin de siècle, dont l'oeuvre ne passionnerait qu'une poignée de dandys ou de «décadents». S'il fut bien un dandy, ce jeune homme, disparu à 25 ans, a surtout tracé les contours de cette esthétique qu'on a appelée Art nouveau. Son oeuvre a subi de violentes défaveurs, et des soudains retours en grâce, au cours du XXe siècle. Converti tardivement au catholicisme, Beardsley demandera sur son lit de mort à son dernier éditeur de détruire «tous» ses «dessins obscènes», autrement dit quasiment tous ses dessins. Qui d'autre mieux que cet éditeur, Leonard Smithers, était à même de raconter l'histoire du jeune prodige ? On aurait aimé lire les mémoires qu'il n'a pas écrits.

Fiche Technique

Paru le : 07/05/2012

Thématique : Monographies de peintres

Auteur(s) : Auteur : Didier Semin

Éditeur(s) : Nouvelles éditions Scala

Collection(s) : Ateliers imaginaires

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35988-069-1

EAN13 : 9782359880694

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 205

Hauteur : 21 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 288 g