Chargement...
Chargement...

L'érotisme divinisé : architecture et sculpture du temple hindou

Auteur : Alain Daniélou


27,40 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

La sculpture érotique hindoue est considérée dans le cadre de la philosophie dont elle est issue - la pensée mystique hindoue - afin de comprendre son rôle et sa signification. ©Electre 2020

Pour comprendre la signification et le rôle de la sculpture érotique hindoue, il faut considérer celle-ci dans le cadre de la philosophie dont elle est issue, car elle dérive de l'ancien shivaïsme, la grande religion proto-historique dont les cultes dionysiaques représentent la branche méditerranéenne. C'est de cette ancienne religion, vieille de 8 000 ans et répandue de l'Inde à la Méditerranée antérieurement aux invasions aryennes du IIe millénaire avant notre ère, que nous viennent le yoga, les cérémonies tantriques, la musique rituelle et magique, les cultes phalliques. Elevés dans un fétichisme antisexuel, hostiles aux rites dionysiaques, les Occidentaux, imbus de morale judéo-chrétienne, ne parviennent que difficilement à saisir la signification des symboles érotiques et le rôle que jouent l'acte procréateur, l'amour physique et les plaisirs des sens dans la réalisation de l'être humain, dans son équilibre et son progrès spirituel. Le yoga, processus d'introspection qui nous permet de descendre jusqu'au fond de nous-mêmes aux sources de la vie, nous permet de transgresser les limites du monde apparent et de prendre contact avec la nature réelle et divine du cosmos. Si, par notre activité mentale, nous parvenons à créer des machines qui nous détruiront, c'est par le sexe que nous créons des hommes. La sculpture érotique est là pour nous rappeler que nous n'avons, en tant qu'individus, qu'une existence éphémère, et que nous sommes des maillons de la longue chaîne de l'évolution. Notre intelligence, notre force, notre beauté n'existent que pour mieux défendre notre espèce. L'homme n'est que le «porteur du phallus» (linga-dhara). C'est dans le plaisir et l'ivresse de l'amour - quand il oublie ses ambitions, ses intérêts et ses préoccupations égoïstes - qu'il est le plus proche du divin. Alors, il a l'expérience de ce que sont le bonheur et la béatitude divine.

Fiche Technique

Paru le : 30/10/2002

Thématique : Sculpture

Auteur(s) : Auteur : Alain Daniélou

Éditeur(s) : Rocher

Collection(s) : Non précisé.

Contributeur(s) : Préfacier : Jean-Louis Gabin

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-268-04392-4

EAN13 : 9782268043920

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 200

Hauteur : 24 cm / Largeur : 20 cm

Épaisseur : 1,3 cm

Poids : 630 g