Chargement...
Chargement...

Hitler, Staline et compagnie : dessins politiques de 1934 à 1942

Auteur : André Girard

Paru le : 25/03/2005
Éditeur(s) : Buchet Chastel
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Les cahiers dessinés
Contributeur(s) : Préfacier : Danièle Delorme

29,90 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Le dessinateur A. Girard se mit à dessiner de violentes et lucides caricatures de Hitler et de Staline lorsque la Seconde Guerre mondiale éclata. Il fonda une cellule de résistance avant de s'envoler pour Londres, puis travailla au Pentagone jusqu'à la fin de la guerre. Il resta aux Etats-Unis, peignit mais ne réalisa plus de dessins ou de caricatures politiques sur la guerre. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

ANDRÉ GIRARD est né en 1901 à Chinon. À l'âge de dix-sept ans, il rencontre Georges Rouault ; cette amitié sera déterminante dans sa vocation. Après des études à l'école des beaux-arts de Paris, il débute une carrière de peintre, de décorateur et d'affichiste - à une époque où l'on peignait encore à même les murs. Dès l'accession au pouvoir d'Hitler, André Girard pressent la catastrophe. Révolté par les manoeuvres et les crimes du dictateur allemand, et sa complicité avec Staline, il publie alors ses premiers dessins politiques dans la presse de l'époque - notamment dans Les Échos, Paris Midi, Paris Soir, Paris Journal, Match, Marianne, Aux écoutes, Ulysse et Le Rire. Visionnaire, cet homme que son ami Michel Simon qualifiait de « touche-à-tout » s'empare du dessin pour « alerter » ses compatriotes. Sa lucidité sans concession le conduit très tôt dans la Résistance dont il deviendra un haut responsable. En 1942, il part clandestinement pour Londres, puis gagne les États-Unis, à la demande du Pentagone. Après la guerre, il ne publiera jamais plus de dessins politiques. Il se consacre pendant vingt ans à l'invention de la « peinture en mouvement », réalisant trente-cinq films peints directement sur pellicule 70 mm. Il meurt à New York en 1968, sans avoir revu la France. Dans sa préface, la comédienne Danièle Delorme - l'une de ses quatre filles - se souvient avec émotion de ce père d'apparence ordinaire, qui ne posséda jamais d'autres armes que son humour et son pinceau. Les dessins rassemblés ici pour la première fois furent son premier acte de résistance. Ils restituent avec une grande virtuosité les troubles de l'avant-guerre et les débuts de l'Occupation. Cahier de dessins, livre d'histoire, ces pages se lisent comme une fidèle chronologie du drame mondial qui s'est joué.

Fiche Technique

Paru le : 25/03/2005

Thématique : Dessin - Gravures - Estampes

Auteur(s) : Auteur : André Girard

Éditeur(s) : Buchet Chastel

Collection(s) : Les cahiers dessinés

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-283-02027-1

EAN13 : 9782283020272

Format : Non précisé.

Reliure : Broché sous jaquette

Pages : 125

Hauteur : 28 cm / Largeur : 22 cm

Épaisseur : 1,9 cm

Poids : 807 g