Chargement...
Chargement...

Signes de la collaboration et de la Résistance

Auteur : Philippe Delangle

Auteur : Michel Wlassikoff

Paru le : 27/09/2002
Éditeur(s) : Autrement
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Jean-Pierre Azéma - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Jean-Pierre Greff - Editeur scientifique (ou intellectuel) : Ecole supérieure des arts décoratifs de Strasbourg - Editeur scientifique (ou intellectuel) : du patrimoine et des archives Direction de la mémoire

30,50 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Confrontation du graphisme et de la communication visuelle des nazis, du régime de Vichy et de la Résistance, mettant en évidence le poids de ce langage symbolique (affiches, signalétique, textes) pendant la Seconde Guerre mondiale. Ouvrage réalisé à partir d'une exposition de l'Ecole supérieure des arts décoratifs de Strasbourg en 2000, itinérante à partir d'octobre 2002. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Très tôt en Allemagne, le régime national-socialiste a créé et mis en place un langage visuel qu'il a utilisé à l'envi tant dans la production d'affiches que dans l'utilisation de signes (d'emblèmes) destinés à exclure puis à éliminer des groupes entiers, notamment les Juifs. Le culte de la personnalité et l'organisation de manifestations et d'expositions mégalomaniaques en constituèrent les étendards. Par bien des aspects, le régime de Vichy a rapidement emboîté le pas - on pense notamment au culte du maréchal Pétain et aux expositions organisées à Paris contre les Juifs et les francs-maçons, véritables célébrations de la collaboration. En France, la Résistance, pour répondre à la propagande et aux signes créés et diffusés par l'occupant, s'est employée à forger les siens en détournant ceux produits par les nazis ou Vichy. On assiste ainsi, à côté des combats armés, à une véritable lutte des signes dont le plus bel exemple est peut-être la "bataille des V". Ce combat symbolique devient partie intégrante du conflit. Symboliques aussi sont les formes prises par la "politique visuelle" des nazis en Alsace-Moselle. Ces régions, annexées de fait par l'Allemagne, subissent l'emprise d'autres signes : alors que les caractères gothiques, considérés comme l'écriture par excellence de la "race des seigneurs" ne sont ni imposés ni utilisés en France occupée, ils le sont en Alsace-Moselle, sur les panneaux signalétiques ou les affiches... Pour montrer l'ampleur et l'importance de ces combats graphiques et symboliques, les auteurs prennent le parti de confronter plus de 300 images de la collaboration et de la Résistance : affiches, journaux, plaques de rues, tracts, etc. Ils expliquent comment un simple trait, un ajout sur une affiche inversent la signification d'origine et envoient ainsi un message à ceux qui résistent. Cette démarche didactique fait de cet ouvrage un outil vivant et pédagogique, unique en son genre, original et passionnant.

Fiche Technique

Paru le : 27/09/2002

Thématique : Dessin - Gravures - Estampes

Auteur(s) : Auteur : Philippe Delangle Auteur : Michel Wlassikoff

Éditeur(s) : Autrement

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7467-0224-X

EAN13 : 9782746702240

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 173

Hauteur : 26 cm / Largeur : 19 cm

Épaisseur : 1,2 cm

Poids : 600 g