Chargement...
Chargement...

Architecture et ethnographie au XIXe siècle : lectures des Conférences de la Société centrale des architectes français

Paru le : 05/05/2008
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Editeur scientifique (ou intellectuel) : Emmanuel Amougou - Auteur : Emmanuel Amougou

17,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
12,75 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

4 textes d'architectes issus de la Société centrale des architectes français créée en 1840 : Les moeurs et habitations des Indiens avant la conquête de l'Amérique (M.-A. Yvon) ; La maison moderne et la situation de l'architecte aux Etats-Unis (F.-A. Bocage) ; L'architecture en Amérique et à la World's Fair (J.-R. Hermant) ; Les ruines khmer du Cambodge siamois (L. Fournereau). ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Le champ de production architecturale qui s'est formé au cours de la deuxième moitié du XIXe siècle en France et au-delà a été caractérisé, entre autres choses, aussi bien par des luttes de reconnaissance du métier que par le contrôle des effets que devaient produire les interdépendances avec d'autres champs sociaux : le champ politique, le champ scientifique ou universitaire, le champ technique, le champ esthétique, etc. La création de La Société Centrale des Architectes Français en 1940 constitue, sans aucun doute, un des actes décisifs de ses fondateurs en vue non seulement de promouvoir l'architecture française d'alors, mais également de le doter d'une véritable dimension à la fois sociale, culturelle et humaine pourrait-on dire. Un acte qui devait s'objectiver au travers des expositions, des conférences, des colloques, etc., avec pour support, - entre autres - : leur «Journal». C'est dans ce contexte qu'il est souhaitable de re-situer les Conférences que contient ce petit ouvrage qui entend, modestement en tout cas, contribuer à la compréhension des logiques qui sont au principe des relations que l'architecture, en tant que pratique fondamentalement sociale, entretient avec d'autres pratiques. Pour les auteurs de ces Conférences dont nous restituons les contenus ici, nul doute que la conception qu'ils se faisaient de l'architecture reposait sur un aveu implicite : elle est déterminée autant qu'elle est déterminante dans une formation sociale spécifique. La dimension ethnographique voire anthropologique permet d'explorer cet implicite.

Fiche Technique

Paru le : 05/05/2008

Thématique : Monographies d'architectes Autres pays

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-05431-5

EAN13 : 9782296054318

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 182

Hauteur : 2 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 1,1 cm

Poids : 255 g