Chargement...
Chargement...

Traces d'architectes : éducation et carrières d'architectes Grand-Prix de Rome aux XIXe et XXe siècles en France

Auteur : Jean-Pierre Martinon

Paru le : 14/03/2003
Éditeur(s) : Anthropos
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

47,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'étude porte sur les pratiques d'inculcation et de transmission des savoirs architecturaux dans les ateliers de l'Ecole des beaux-arts (V. Laloux, Ch. Lemaresquier, Tony Garnier, G. Dengler) aux XIXe et XXe siècles. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

L'étude porte sur un groupe d'architectes statutairement homogène et qui, en début de carrière, présentent tous la même caractéristique. Chacun d'eux a passé une ou plusieurs fois, la dernière avec succès, le concours du Grand-Prix de Rome. On a choisi de travailler sur ces populations d'architectes, sur les manières canoniques, institutionnelles, d'inculcation, de transmission des savoirs architecturaux qui seront intériorisés en posture. Le Grand-Prix de Rome, blason de l'institution se répète et se reproduit, d'atelier en atelier, de dessins en dessins, de programmes en programmes: on peut en faire la lexicométrie quantitative, on peut en dessiner les gammes et les variations réglées: il s'agit de figures obligatoires et de "prodigieuses" dextérité pouvant être faites par des "dentellières" ou des "forces du dessins". Les rapports entre l'architecture avec l'archéologie sont lourds de conséquences: ils sont de l'ordre du rien, du fragment et de l'image restitutive. Les architectes dessinant des restitutions à partir de fragments supputent la matérialité d'un monument en représentant graphiquement l'ordonnance imaginaire du désordre des ruines livrées au temps: ils construisent une fiction globale dans l'exercice de la restitution historico-imaginative. Ils représentent les monuments et sont jugés par les membres d'institutions qui lisent et vous élisent, qui passent les commandes publiques, vous reconnaissent et vous acceptent. La relation entre le titre et l'emploi est liée à l'investissement mis à "faire" le Grand-Prix: il tient alors aux privilèges de recrutement dont bénéficient des architectes provenant de viviers strictement déterminés, balisés malgré "le flottement des intentions humaines". Ainsi nous assistons à de multiples métamorphoses ordonnées des carrières d'architectes qui furent Grand-Prix de Rome.

Fiche Technique

Paru le : 14/03/2003

Thématique : Monographies d'architectes Autres pays

Auteur(s) : Auteur : Jean-Pierre Martinon

Éditeur(s) : Anthropos

Collection(s) : La bibliothèque des formes

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7178-4599-2

EAN13 : 9782717845990

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 288

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 600 g