Chargement...
Chargement...

Villas de Vénétie

Auteur : Peter Lauritzen

Auteur : Reinhart Wolf

Paru le : 13/09/2002
Éditeur(s) : Flammarion
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Photographe : Reinhart Wolf - Préfacier : Harold Acton

35,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Trente villas de la Brenta parmi lesquelles la villa Foscari La Malcontenta, la Maison de Pétrarque et la villa Contarini, sont présentées par un historien de l'art et l'oeil d'un photographe magicien. Ces résidences campagnardes, occupées jusqu'au milieu du XIXe siècle par de riches familles italiennes, furent des modèles d'architecture. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Au XVIIIe siècle, «Venise était la capitale du plaisir en Europe. Venise et le Carnaval étaient indissolublement liés. Les voyageurs immigraient dans la cité des Doges à l'occasion des pittoresques cérémonies des Epousailles avec la mer». Cependant de nombreux patriciens et riches marchands ne partageaient pas cet enthousiasme. «Impatients de changer d'air et de gagner la "terre ferme", ils s'en allaient passer le printemps et l'automne, plus rarement l'été, alors que la Lagune était plus fraîche que l'intérieur des terres, sur les rives de la Brenta et aux alentours. Ils y édifiaient des résidences secondaires entourées de jardins comparables à des Versailles miniatures. Les orgueilleuses familles des Marcello, Corner, Gradenigo, Foscarini et Pisani y recevaient leur cour de parasites et de comédiens. Chaque famille entretenait une barque, véritable demeure flottante, appelée burchiello, leur permettant de rejoindre les plus lointaines destinations tout en poursuivant jeux et plaisirs. A la campagne, on pouvait monter à cheval, chasser, s'occuper de la ferme ou se reposer loin de l'atmosphère étouffante de la capitale. La longue série de villas qui se succèdent le long de la Brenta, fut occupée par l'aristocratie vénitienne jusqu'à la moitié du XIXe siècle. De nombreuses villas furent ensuite abandonnées et leurs jardins ont depuis disparus. Heureusement les villas de la Brenta continuent de peupler notre imagination. L'élan de rénovation des villas de Vénétie est récent : E. Landsberg, un admirateur de Palladio, a racheté et restauré la villa Foscari à Malcontenta, le premier grand édifice sur le canal, à la sortie de Venise. Perfectionniste, malgré ses moyens modestes, Landsberg a aménagé jusqu'aux caves et aux cuisines dans la tradition vénitienne et restauré les fresques de G.B. Franco et G.B. Zelotti laissées à l'abandon depuis des siècles. Andrea Palladio avait conçu la villa pour Niccolò et Luigi Foscari vers 1560, une inscription sur le portique à colonnes commémore la visite de Henri III, roi de France et de Pologne, en 1574. Comme l'a écrit Giorgina Masson : "La Villa a probablement influencé l'architecture domestique anglaise, américaine et russe, plus profondément que toute autre, à l'exception de la villa Rotonda et du Palazzo di Thiene"».

Fiche Technique

Paru le : 13/09/2002

Thématique : Monographies d'architectes Autres pays

Auteur(s) : Auteur : Peter Lauritzen Auteur : Reinhart Wolf

Éditeur(s) : Flammarion

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-08-011036-5

EAN13 : 9782080110367

Format : Non précisé.

Reliure : Relié

Pages : 199

Hauteur : 35 cm / Largeur : 28 cm

Épaisseur : 2 cm

Poids : 2050 g