Chargement...
Chargement...

Architectures en terre : marais du Cotentin et du Bessin : Basse-Normandie

Auteur : Basse-Normandie. Service régional de l'Inventaire général du patrimoine culturel

Paru le : 21/12/2009
Éditeur(s) : Cahiers du temps
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Auteur : Erwan Patte - Photographe : Manuel de Rugy - Photographe : Pascal Corbierre - Photographe : François Decaëns - Cartographe : Laurent Alborino - Cartographe : Annabelle Cocollos - Cartographe : Guillaume Hédouin - Illustrateur : François Streiff - Illustrateur : Manuel Sorin

18,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

A travers 144 communes réparties entre la Manche et le Calvados, le parc naturel du Cotentin et du Bessin s'efforce de valoriser un patrimoine spécifique constitué par la terre crue et mettant à profit la technique de la bauge. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Regroupant 144 communes réparties sur les départements de la Manche et du Calvados, le Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin se déploie sur 146 000 ha, dont 30 000 ha de marais et de polders soumis aux submersions hivernales. La terre crue, uniformément répartie sur tout le territoire, a naturellement permis de développer une pratique constructive originale, mettant à profit une technique spécifique : la bauge, mélange de terre, d'eau et de fibres végétales, qui permet le montage, sans qu'il soit besoin de coffrage, de murs massifs porteurs. Localement désignée sous les appellations de «mur de terre», «mâsse», «mâssé», «torchis» ou «mur d'argile», celle-ci a offert, au moins dès le XVIe siècle et jusqu'au premier quart du XXe siècle, une réponse à l'ensemble des besoins du bâti vernaculaire : manoirs et logis, fermes, granges, charretteries, écuries et étables, pressoirs, colombiers et fours à pains, presbytères et maisons de bourg sont autant d'édifices qui ont fait usage de ce procédé. L'emploi de nouveaux matériaux (chaux, pierre de carrière, brique) à partir du dernier quart du XIXe siècle, puis celui du ciment et du béton à l'occasion des chantiers de la Reconstruction, modifient les habitudes constructives. À partir des années soixante, l'application d'enduits répond à une perception négative du bâti en bauge. Le présent ouvrage invite à (re-)découvrir ce patrimoine spécifique que le Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin s'efforce de valoriser par une politique de restauration et de sensibilisation.

Fiche Technique

Paru le : 21/12/2009

Thématique : Autres réalisations architecturales

Auteur(s) : Auteur : Basse-Normandie. Service régional de l'Inventaire général du patrimoine culturel

Éditeur(s) : Cahiers du temps

Collection(s) : Images du patrimoine, n° 260

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35507-021-0

EAN13 : 9782355070211

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 79

Hauteur : 30 cm / Largeur : 25 cm

Épaisseur : 0,6 cm

Poids : 550 g