Chargement...
Chargement...

Villes et urbanisation des provinces égyptiennes : vers l'écoumènopolis ?

Paru le : 26/01/2007
Éditeur(s) : Karthala CEDEJ
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Kalam
Contributeur(s) : Directeur de publication : Eric Denis

29,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Contrairement aux idées reçues, cette étude montre que l'Egypte est désormais plus citadine que rurale et que Le Caire n'est plus la seule grande ville dynamique offrant des infrastructures de pointe. Elle montre la complexité de cette Egypte citadine qui a réussi a développer des systèmes autonomes et fonctionnels non calqués sur sa capitale et restitue sa place à la classe moyenne urbaine. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Villes et urbanisation des provinces égyptiennes vers l'écoumènopolis ? Pour beaucoup, il n'y avait que Le Caire et sa vitrine méditerranéenne, Alexandrie. En dehors de sa capitale mythique, l'Égypte était rurale aux yeux du monde tant profane que scientifique. Un pays peuplé de paysans, vivant de façon immuable dans leurs villages ou partant s'installer inexorablement au Caire pour y vivoter sans s'intégrer au système urbain. Cet ouvrage a le mérite de présenter une Égypte complexe et citadine, ayant développé des systèmes autonomes et fonctionnels non calqués sur la mégapole. Il était temps d'écrire sur cette Égypte de tous les jours, de plus en plus représentative de la société qui travaille, innove, produit et contourne le centralisme politique. Depuis des décennies, il n'est en effet plus question de gros villages à la croissance incontrôlée. Certains ont désormais plus de 50 000 habitants et Mansûra n'est plus du tout la bourgade qui vit l'arrivée des croisés puis des troupes de Bonaparte, mais une ville dynamique de 400 000 habitants avec infrastructures et médecine de pointe ! La plupart de ces villes sont inconnues du grand public et ne voient jamais s'arrêter de touristes, mais elles existent, et vivent avec leur temps. L'Égypte est de moins en moins rurale. Plus de 70 % des Égyptiens résident dans des agglomérations de plus de 10 000 habitants et moins de 30 % vivent de l'agriculture, même si certains ont gardé des liens avec le monde paysan : cet ouvrage le souligne et le démontre. Par facilité, par conformisme ou par intérêt politico-administratif, l'Égypte s'est longtemps résumée à sa capitale omnipotente, omnisciente et centralisatrice, mais de nos jours, un jeune de province peut heureusement étudier ailleurs qu'au Caire et une famille s'y épanouir sans jamais penser rejoindre la capitale. Une autre Égypte a ainsi émergé depuis quelques dizaines d'années dans une quasi-indifférence, sans avoir suscité beaucoup d'intérêt parmi les auteurs spécialisés. Cet ouvrage collectif est le fruit d'un temps de recherche qui a réuni des chercheurs d'horizons disciplinaires et nationaux différents. Il restitue sa place aux citoyens ordinaires, à cette classe moyenne urbaine qui est déjà l'Égypte de demain, une Égypte qui bouge et progresse loin des pyramides et des champs de coton !

Fiche Technique

Paru le : 26/01/2007

Thématique : Monographies sur les villes

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Karthala CEDEJ

Collection(s) : Kalam

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84586-854-5

EAN13 : 9782845868540

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 439

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 640 g