Chargement...
Chargement...

Augustin-Charles d'Aviler : architecte du roi en Languedoc, 1653-1701

Auteur : Thierry Verdier

Paru le : 12/01/2004
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

32,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Présente une étude sur l'architecte A.-C. d'Aviler (1653-1701), qui fut enlevé par les barbaresques lors d'un voyage en Méditerranée. A Tunis, il participe à la construction d'une mosquée turque. Revenu en France, il s'installe à Montpellier en tant qu'architecte des Etats du Languedoc et construit notamment l'arc de triomphe du Peyrou. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Longtemps considéré comme le simple auteur d'un Cours d'architecture (1691) tout empreint du classicisme français, Augustin-Charles d'Aviler fut aussi un grand créateur. Né dans une famille de la petite aristocratie parisienne, il témoigna très vite d'une passion pour l'architecture au point d'être envoyé comme pensionnaire du roi à la toute récente Académie de France à Rome. Les trois années de son séjour transalpin lui permirent de partager la vie de la jeune élite artistique française protégée par Louis XIV et d'acquérir les bases de son étonnant savoir. Revenu dans le royaume de France à 26 ans, il intégra à Versailles l'Agence des Bâtiments du roi et se retrouva, cinq longues années, sous la férule de Jules Hardouin-Mansart, au coeur de toutes les grandes commandes du règne. Il entreprit alors la rédaction de son oeuvre maîtresse, un Cours d'architecture. A la fois présentation des Règles d'architecture de Vignole, biographies commentées de celui-ci et de Michel-Ange, déclinaison des systèmes constructifs et des principes d'aménagement et de décoration, le Cours participa largement à la diffusion des manières architecturales du Grand Siècle. Très vite traduit et assez souvent réédité au XVIIIe siècle, cet ouvrage demeura longtemps un texte de référence. Par delà cette publication, d'Aviler s'engagea dans une carrière libérale. Obtenant une simple commande de la ville de Montpellier pour une porte en forme d'arc de triomphe (le Peyrou), il se vit bientôt offrir la charge d'architecte des États du Languedoc. Il conserva cette charge auprès de l'intendant Basville jusqu'à sa mort, avant d'avoir les honneurs du haut clergé provincial. Il vit aussi venir à lui de très nombreux commanditaires privés, si bien qu'en l'espace de quelques années il put intervenir dans tout le Languedoc. Du palais épiscopal de Toulouse, aux programmes d'églises à Montpellier, Sète, Alais, Le Vigan, en passant par les hôtels particuliers et les demeures de la campagne montpelliéraine, il agit en maître d'oeuvre consciencieux et cultivé. Mort prématurément, usé par un travail acharné et d'incessants déplacements, il laissa en Languedoc un testament de pierre qui fit école et qui est encore visible aujourd'hui.

Fiche Technique

Paru le : 12/01/2004

Thématique : Paysagisme

Auteur(s) : Auteur : Thierry Verdier

Éditeur(s) : Presses du Languedoc

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-85998-267-1

EAN13 : 9782859982676

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 587

Hauteur : 24 cm / Largeur : 20 cm

Épaisseur : 3 cm

Poids : 1688 g