Chargement...
Chargement...

Glass house : du projet de film au film comme projet

Auteur : Sergueï Eisenstein


13,00 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

A Berlin, en 1926, Eisenstein découvre l'utilisation architecturale du verre et la place qu'il occupe dans un certain nombre d'utopies de réconciliation sociale. Il envisagea alors de réaliser Glass house, un projet qui ne verra jamais le jour et dont il reste ses notes de travail, ici publiées. ©Electre 2021

C'est à Berlin, en 1926, que le réalisateur russe S. M. Eisenstein découvre l'utilisation architecturale du verre et la place qu'il occupe dans un certain nombre d'utopies de réconciliation sociale (Gropius, Mies van der Rohe, Le Corbusier...). C'est alors qu'il envisage de réaliser Glass House, un projet inabouti dont il ne reste aujourd'hui que ses notes de travail, publiées dans cet ouvrage. Un projet pourtant tenté à Hollywood lorsqu'Eisenstein imagina la conception d'un gratte-ciel en verre où tous seraient soumis au regard de tous, où chacun serait renvoyé à sa solitude par soumission aux valeurs capitalistes, et où la question de l'aliénation sociale se mêlerait à celle du «trouble dans le genre» au travers de personnages venus tout droit de la tradition berlinoise du cabaret (travestis, danseuses aux seins masculinisés, nains...). Charlie Chaplin, fasciné par cette anti-utopie où lumière et transparence aboutissent à la coercition et à la mort, avait alors soutenu le réalisateur russe. Ce n'est donc pas un hasard si, dans Le Dictateur, Hinckel avoue à Napaloni être amateur de «moderne» et vouloir mettre partout des parois et plafonds en verre. Mais Glass House fut également un projet de cinéma : un cinéma échappant aux lois de la pesanteur, à l'héritage de la peinture naturaliste et à l'architecture traditionnelle, qui conduisit Eisenstein à une réflexion esthétique sur les thèmes du polycentrisme et de l'hétérotopie - thèmes que l'art moderne et contemporain ne cesseront jamais de travailler.

Fiche Technique

Paru le : 01/04/2009

Thématique : Ecrits sur le cinéma

Auteur(s) : Auteur : Sergueï Eisenstein

Éditeur(s) : Les presses du réel

Collection(s) : Fabula

Contributeur(s) : Traducteur : François Albera - Traducteur : Valérie Pozner - Traducteur : Michail Maiatsky

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84066-265-5

EAN13 : 9782840662655

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 101

Hauteur : 18 cm / Largeur : 12 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 300 g