Chargement...
Chargement...

Le drame de la mer d'Aral à la télévision française, 1990-2010

Auteur : Justine Mattioli

Paru le : 14/10/2011
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Penser les médias
Contributeur(s) : Préfacier : Alain Blum - Préfacier : Marie-Hélène Mandrillon

18,30 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'essai démontre comment les documentaires télévisés sur l'assèchement de la mer d'Aral et ses conséquences alimentent les représentations mentales et sociales de la France ainsi que les clichés et stéréotypes. Dans la majorité des reportages, le commentaire stigmatise les politiques staliniennes qui ont mené à cette catastrophe environnementale et la mise en scène vise à émouvoir le spectateur. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Le tarissement de la mer d'Aral est le symbole international de la raréfaction d'une ressource vitale : l'eau. Longtemps, «La mer d'Aral» fut le nom, au mieux, d'une région exotique... Le 6 janvier 1988, Le Monde rompt le silence sur la situation en mer d'Aral par une brève intitulée «La mer d'Aral se vide». En 1990, l'émission Thalassa diffuse un premier opus sur l'assèchement de la mer d'Aral et ses conséquences. L'impact de la découverte est d'autant plus saisissant que la catastrophe de Tchernobyl a eu lieu trois ans auparavant, et que les journalistes se réfèrent immédiatement à l'expression «le Tchernobyl silencieux» pour définir la situation en mer d'Aral. Dans la majorité des reportages, le commentaire stigmatise les politiques staliniennes qui ont mené à cette catastrophe environnementale : les politiques d'industrialisation et de transformation de l'Asie centrale en grenier à coton de l'URSS. L'information est agrémentée d'un dispositif de termes et de notions qui définit ce que doit être la catastrophe de la mer d'Aral. La répétition d'images insistant sur le malheur, la détresse et la maladie est organisée et mise en scène dans le but de souligner les exactions de l'ère soviétique. Les documentaires présentés privilégient l'impact de la catastrophe écologique provoquée par la disparition de la mer d'Aral ; ils valorisent l'approche anthropologique et visent à émouvoir le spectateur. Le corpus alimente les représentations mentales et sociales de la France ainsi que les clichés et les stéréotypes sur la catastrophe de la mer d'Aral. Le stalinisme est LE responsable (certes, il l'est !)... comme s'il avait eu, seul, le monopole du productivisme.

Fiche Technique

Paru le : 14/10/2011

Thématique : Séries TV - Télévison

Auteur(s) : Auteur : Justine Mattioli

Éditeur(s) : le Bord de l'eau INA

Collection(s) : Penser les médias

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-35687-139-X

EAN13 : 9782356871398

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 135

Hauteur : 23 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1 cm

Poids : 240 g