Chargement...
Chargement...

La fracture musicale : les musiques populaires à l'ère du populisme de marché

Auteur : Bertrand Ricard

Paru le : 27/06/2006
Éditeur(s) : L'Harmattan
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Univers musical
Contributeur(s) : Non précisé.

31,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
pdf
23,25 €
Protection: Digital watermarking
Acheter en numérique

Résumé

Une étude sur le statut de la musique populaire dans la société de marché. Ce travail de recherche montre que la musique populaire des années 1960 tend à disparaître sous la pression du néo-libéralisme. Dans ce contexte, les musiciens populaires sont fragilisés et perdent de leur influence. Cette situation de crise est à la fois économique et politique. Elle constitue un enjeu sociétal. ©Electre 2018

Quatrième de couverture

Le néo-libéralisme et son populisme de marché ont détruit «l'ancien monde» de la musique populaire tel qu'il fonctionnait depuis les années soixante. Il en résulte une perte d'influence pour les musiciens populaires confrontés à une société de marché qui ne leur laisse guère de place artistique et économique. Cette fragilité sociale engendre une fracture musicale entre ces musiciens porteurs de valeurs esthétiques et des «artistes populistes» propulsés par la télévision à travers la Star Academy ou À la recherche de la nouvelle star, et soutenus à la fois par les maisons de disques et les grandes chaînes de télévision y compris publiques. Mais cette fracture n'est pas uniquement musicale, elle est tout autant sociale, qu'économique et politique car elle constitue un enjeu sociétal majeur pour les années à venir. Il s'agit à travers la globalisation, de la question de la survie de la diversité culturelle et plus particulièrement de l'avenir des musiques réellement populaires, qu'elles le soient par tradition ou par leur ancrage dans l'imaginaire populaire. Contre le populisme de marché et la logique commerciale de l'art, ces artistes populaires d'ici et d'ailleurs se distinguent avant tout des «chevaux de Troie» du libéralisme par leur légitimité artistique et culturelle. Ils s'opposent à travers leur esthétique «non formatée» au spectre de l'uniformisation des goûts d'abord, et des cultures ensuite, à l'échelle de la planète, effet majeur de cette «fracture musicale». Les musiciens que nous définissons comme populaires par essence, ont décidé de lutter pour abattre cette nouvelle frontière culturelle et économique, avec leurs propres armes, notamment à travers l'idée étendard de la création artistique comme forme première d'engagement politique. Ce livre raconte donc à travers leur lutte au quotidien contre le libéralisme, comment ces musiciens s'emploient pour faire émerger un véritable contre-pouvoir, une force qui résiste aux impératifs du marché et à la dictature «douce» du populisme musical et de ses effets néfastes pour l'ensemble des cultures populaires.

Fiche Technique

Paru le : 27/06/2006

Thématique : Généralités sur les musiques du monde

Auteur(s) : Auteur : Bertrand Ricard

Éditeur(s) : L'Harmattan

Collection(s) : Univers musical

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-296-00869-0

EAN13 : 9782296008694

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 362

Hauteur : 25 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : - cm

Poids : 607 g