Chargement...
Chargement...

Claude Froidmont - Chez Mauriac à Malagar

Rencontre du 2 juin 2016
Publié le 01/01/2014
« Chez Mauriac à Malagar », aux éditions des Impressions Nouvelles, présenté au « 91 », rue Porte-Dijeaux
Il faut imaginer le choc quand on vient du pays de Simenon et qu'on arrive dans celui de Thérèse Desqueyroux. Quand on quitte Liège, une chambre un peu glauque, un ciel bas et gris, la pipe d'un commissaire, pour découvrir des vignobles à perte de vue, étincelants de lumière, dans l'air chaud de Gascogne ; une terrasse, où l'ombre de François Mauriac croise ses longues jambes sur son fameux banc. Un jour - c'était il y a près de trente ans -, un jeune homme quittait ce premier monde pour rejoindre l'autre, à rebours de son destin. Il n'aimait qu'une chose dans la vie, les livres. Pour eux, il était prêt à tout. Vraiment à tout.
Chargement...