Chargement...
Chargement...

Pierre Branda - Joséphine : le paradoxe du cygne

Rencontre du 9 juin 2016
Publié le 01/01/2014
« Joséphine : le paradoxe du cygne », aux éditions Perrin, présenté au « 91 », rue Porte-Dijeaux En partenariat avec Le Souvenir Napoléonien
Elle ne s'appelait pas Joséphine de Beauharnais, mais Marie-Joseph-Rose de Tascher de La Pagerie. C'est par la grâce de Napoléon qu'elle prit le nom de Joséphine, puis le titre d'impératrice. Ce premier mystère en cache beaucoup d'autres, dont Pierre Branda lève successivement les voiles. Loin de la légende noire comme des potins anecdotiques, l'auteur redonne vie à une femme de tête autant que de corps, aux prises avec la grande histoire, dont elle sut tirer parti tout en subissant ses coups.
Chargement...