Chargement...
Chargement...

Comment les riches détruisent la planète

Auteur : Hervé Kempf

Paru le : 08/01/2009
Éditeur(s) : Points
Série(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

Vous recherchez un livre pour argumenter vos ressentis sur les crises écologique et sociale que nous traversons ? En moins d'une centaine de pages - dont 15 pages de références bibliographiques, soit deux petites heures de lecture, l'auteur vous apporte suffisamment d'informations pour étayer votre propos.
Hervé Kempf est journaliste au Monde où il est connu pour ses articles engagés sur les questions environnementales. Son écriture, à la fois rythmée et documentée, donne à cet essai le ton d'un reportage.

L'humanité arrive à un cap de son histoire : sa croissance matérielle atteint les limites que lui impose la biosphère. Notre civilisation basée sur l'accumulation des richesses matérielles par quelques-uns détruit non seulement l'humanité, mais également la planète.
Au-delà de ce constat, Hervé Kempf reprend la thèse de Veblen sur la classe de loisirs et démontre la responsabilité des classes les plus riches qui, par leur consommation ostentatoire, donnent "le mauvais exemple".

Une oligarchie privée de projet, qui ne sait exister que par le faste qu'elle déploie. Au fil du livre, l'auteur souligne les liens entre crise sociale et écologique, et rappelle l'importance de l'opposition dans la démocratie. Malgré la gravité du propos, le livre ne laisse pas le lecteur assommé et découragé. Hervé Kempf sait rebondir, proposer des pistes d'actions et des raisons d'espérer.

Écrit en 2007, ce livre reste plus que jamais d'actualité car il nous permet de mettre des mots sur la crise que nous traversons.

Albert de Pétigny
6,10 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Essai décrivant les signes avant-coureurs d'une crise planétaire, à savoir le changement climatique, la raréfaction du pétrole et les catastrophes à venir, en mettant en relation l'écologie et le social. Selon l'auteur, ces phénomènes sont les deux faces d'un même désastre, imputable à un système économique qui n'a plus pour fin que le maintien des privilèges de l'oligarchie qui le dirige. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Nous sommes à un moment de l'histoire qui pose un défi radicalement nouveau à l'espèce humaine : pour la première fois, son prodigieux dynamisme se heurte aux limites de la biosphère. Vivre ce moment signifie que nous devons trouver les moyens d'orienter différemment l'énergie humaine. C'est un défi magnifique, mais redoutable. Or une classe dirigeante prédatrice et cupide, gaspillant ses prébendes, mésusant du pouvoir, fait obstacle au changement de cap qui s'impose. Elle ne porte aucun projet, n'est animée d'aucun idéal, ne délivre aucune parole mobilisatrice. Elle prétend que toute alternative est impossible. Cette représentation du monde méconnaît la puissance explosive de l'injustice, sous-estime la gravité de l'empoisonnement de la biosphère, promeut l'abaissement des libertés publiques. Pour l'auteur de ces pages incisives et bien informées, on ne résoudra pas la crise écologique sans s'attaquer à la crise sociale concomitante. Elles sont intimement liées. Ce sont aujourd'hui les riches qui menacent la planète.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Les débats à propos de la fiscalité

Dossier de Lucien Orio, Professeur de Chaire supérieure à Bordeaux Retrouvez tous les dossiers relatifs aux Présidentielles 2012 dans « Aux Livres Citoyens ! »L'impôt et les prélèvements sont au cœur des débats de la campagne présidentielle...

Fiche Technique

Paru le : 08/01/2009

Thématique : Economie générale

Auteur(s) : Auteur : Hervé Kempf

Éditeur(s) : Points

Collection(s) : Points. Essais, n° 611

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-7578-1216-5

EAN13 : 9782757812167

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 147

Hauteur : 18 cm / Largeur : 11 cm

Épaisseur : 0,8 cm

Poids : 97 g