Chargement...
Chargement...

Bon pour la casse : les déraisons de l'obsolescence programmée

Auteur : Serge Latouche

Paru le : 03/10/2012
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

Dans son dernier opuscule, Serge Latouche nous informe de l'existence de l'obsolescence programmée dont le but est de rendre nos appareils électriques - mais pas seulement - défectueux dans les deux à cinq années qui suivent leur achat.

Si l'idée même qu'une puce soit intégrée pour limiter l'action d'une imprimante à 18 000 copies ; ou que des ingénieurs aient dû travailler à réduire la durée de vie d'une ampoule de 2 500 heures à 1 000 heures ; ou encore que des matériaux plus fragiles soient utilisés afin que vos branches de lunettes se cassent au bout de deux ans vous interpelle, ce livre vous éclairera.

L'économiste de la décroissance revient sur l'apparition de cette obsolescence programmée qui vit le jour aux États-Unis dans les années 20. Les bas nylon, les ampoules et par la suite l'automobile furent les trois premiers marchés touchés par ce nouveau système, qui selon la loi capitaliste, permet de sauvegarder des emplois. La notion d'obsolescence établit des liens étroits avec la publicité, la mode et la société de consommation qu'elle contribue fortement à façonner. En effet, le mal premier du capitalisme réside en grande partie en elle, car tout consommateur alerte et résistant que nous sommes, nous ne pouvons rien face à la défaillance d'un produit dont la réparation nous coûte plus cher que l'achat d'un nouveau produit plus performant. Face à cela, Serge Latouche propose une vue d'ensemble qui invite chaque consommateur à s'interroger et à penser quant à sa façon de consommer sans pour autant interdire et dénigrer la technologie ni favoriser le retour de la bougie. Il suggère d'utiliser des matériaux biodégradables (comme le bioplastique) qui permettraient de recycler nos produits sans pour autant nous priver de confort ou encore d'envisager un meilleur vivre ensemble qui mettrait les produits de chacun au profit de la communauté.

L'obsolescence programmée révèle le fonctionnement individualiste et consumériste d'une société à la dérive. Serge Latouche ne condamne pas les consommateurs que nous sommes, pris au piège par des années de publicités, de propagandes commerciales où l'on nous fait croire que nous désirons telle nouvelle voiture ou tel nouveau yaourt. Il nous incite à revenir au durable au réparable, au recyclable et ce dans le but d'obtenir pour tous un avenir meilleur.
13,00 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus
epub
9,49 €
Protection: Adobe DRM
Acheter en numérique

Résumé

L’obsolescence programmée est un processus conçu et mis en application au milieu du XIXe siècle aux Etats-Unis pour développer l’addiction à la consommation et rendre captif du système économique. L’auteur montre en quoi ce processus est toujours en cours dans la société contemporaine, avec une publicité omniprésente et des produits à durée de vie limitée. ©Electre 2019

Quatrième de couverture

Bon pour la casse Nous avons tous l'expérience, qui avec sa machine à laver, qui avec son poste de télévision ou son ordinateur, d'appareils et d'équipements tombant en panne par suite de la défaillance d'un élément. Nous avons donc tous, à un moment ou un autre, été confrontés, fût-ce sans le savoir, au phénomène de l'obsolescence programmée. Or, si cette pratique est désagréable et coûteuse pour le consommateur, elle est désastreuse pour l'écosystème. Cependant, autant l'expérience concrète de la chose est relativement familière, autant le mot et le sens du phénomène restent largement méconnus du grand public. De quoi s'agit il exactement ? Quelle est son origine, son histoire et son ampleur ? Quelles en sont les limites et les conséquences ? Quelles solutions peut-on proposer pour y remédier ? Le présent opuscule s'est donné pour objectif de tenter de répondre de façon simple et claire à ces légitimes questions.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

L'écologie est-elle un humanisme ?

Dossier de Timothée Duverger, doctorant en histoire contemporaine à l'Université Michel de Montaigne

Dossiers

La lettre au Père Noël made in Sciences Humaines

Philosophie, Psychanalyse, Politique, Criminalité, Médias, Écologie, Religion, Spiritualité... ou que mettre sous le sapin selon les libraires des Sciences Humaines.

Fiche Technique

Paru le : 03/10/2012

Thématique : Microéconomie

Auteur(s) : Auteur : Serge Latouche

Éditeur(s) : Les Liens qui libèrent

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 979-10-209-0014-2

EAN13 : 9791020900142

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 137

Hauteur : 19 cm / Largeur : 13 cm

Épaisseur : 1,2 cm

Poids : 152 g