Chargement...
Chargement...

Une psychanalyste à Téhéran

Auteur : Gohar Homayounpour

Paru le : 26/09/2013
Éditeur(s) : Bayard
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Abbas Kiarostami

Un coup de coeur de Mollat

Si vous vous attendez en lisant ce livre à une vision « orientaliste » de la psychanalyste, sachez que vous faires erreur. À l'instar d'Abbas Kiarostami qui préface ce livre, Gohar Homayounpour cherche à montrer la « condition humaine plutôt que les particularismes qui caractérisent tel groupe ou telle personne. »

Lors de conférences données à Boston ou New-York, l'auteur a très souvent rencontré ce qu'elle appelle le « rejet fasciné », terme emprunté à Julia Kristeva. Il s'agit d'un mélange de fascination et déception qu'éprouve l'auditoire en découvrant que les cas iraniens sont similaires aux autres. Les Occidentaux attendent toujours des histoires « exotiques », persuadés qu'il est impossible de pratiquer la psychanalyse dans ce pays. Mais oui, il est possible de faire de la psychanalyse en Iran et oui, les préjugés sur l'Orient ont la peau dure.

Une fois ces choses posées, on peut rentrer dans le cœur du récit. Car c'est finalement un récit autobiographique qui nous est donné à lire ici. Sous forme de libres-associations, l'auteur convoque Kundera et Borges pour dire et se dire. Elle « s'adonne au défi d'affronter [son] propre inconscient. » La narratrice/psychanalyste s'installe dans son pays natal, l'Iran, après avoir vécu et exercé saux États-Unis pendant 20 ans. Ce retour tant fantasmé s'accompagne d'une réflexion sur le rôle, la place et la difficulté d'être analysant. C'est au travers des cas de patients de toutes les classes sociales iraniennes que l'auteur tisse sa réflexion.

À mi-chemin entre récit autobiographique et réflexion professionnelle, une psychanalyste à Téhéran est un texte hybride et sensible qui ne laisse pas indifférent. Il a en tout cas un mérite : celui de questionner le lecteur qu'il soit d'ici ou d'ailleurs.
19,00 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

La psychanalyste iranienne, après des années d'exil aux Etats-Unis, propose sous forme d'un séance de psychanalyse un témoignage sur son retour en Iran et l'universalité de la souffrance des patients. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Revenir en Iran après des années d'exil aux États-Unis. Retourner dans sa mère-patrie pour y exercer la psychanalyse. Raconter sous forme de libres-associations le déroulement des séances, dans son cabinet et à l'hôpital de Téhéran. Interroger de l'intérieur ce rapport si tendu entre Occident et Orient sans jamais céder à un récit orientaliste qui réponde aux fantasmes occidentaux. Tout dans le projet de Gohar Homayounpour étonne et nous interpelle. Car ses patients sont souvent très proches de nous, Téhéran est bien plus qu'une toile de fond, c'est la distance suffisante pour éclairer d'un jour nouveau nos questionnements les plus anciens : la quête et le rejet des origines, les blessures, la culpabilité, la révolte et la maturité... « J'ai rencontré à Téhéran un type de patients très proches de ceux que Freud a connus à son époque, des patients qui m'ont renvoyée aux origines de la psychanalyse. » Gohar Homayounpour

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 26/09/2013

Thématique : Textes de psychanalyse

Auteur(s) : Auteur : Gohar Homayounpour

Éditeur(s) : Bayard

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-227-48650-3

EAN13 : 9782227486508

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 151

Hauteur : 20 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,3 cm

Poids : 197 g