Chargement...
Chargement...

Changements climatiques & biodiversité

Paru le : 23/02/2010
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Planète vivante
Contributeur(s) : Directeur de publication : Robert Barbault - Directeur de publication : Alain Foucault

Un coup de coeur de Mollat

Tant pour vous que pour alimenter d'inévitables dîners animés dès lors que les questions du changement climatique et de biodiversité s'invitent, vous avez envie d'exemples bien concrets, d'argument scientifiques, mais pas le temps ni le courage d'avaler les dizaines de publications scientifiques sur le sujet. Ce livre est fait pour vous.
En un peu moins de 300 pages très claires, où l'on peut piocher à son gré, sont compilés de façon pertinente les résultats des travaux de quarante spécialistes et chercheurs, réunis par l'association française pour l'avancement des sciences. L'Afas cherche en permanence à organiser le dialogue entre la communauté scientifique et le grand public — ce qui est un joli et passionnant défi, peut vous dire la journaliste parfois scientifique que je suis. Bref, revenons à nos moutons. Ou à nos bousiers, plus exactement.

On apprend que ces insectes coprophages — c'est-à-dire qui se nourrissent d'excréments, vous avez sans doute en tête l'image du scarabée poussant sa jolie boulette — et qui jouent un rôle indispensable sur nos pâturages, vont disparaître de certaines zones devenant trop chaudes et trop arides, ou remonter petit à petit du Sud de l'Europe vers le Nord, perturbant les règles du qui mange qui ou quoi. Reste à savoir si d'autres espèces parviendront à prendre la relève. Un peu plus loin, on se penche sur le cas des poissons de nos rivières, et des betteraves de mer — oui, ça existe, et vous pourrez même faire sensation à votre dîner en expliquant comment l'espèce peut permettre d'évaluer les conséquences du changement climatique.

Tout au long des différents points présentés, il ne faut pas s'attendre à des positions tranchées ou de virulents plaidoyers écologiques. Cela peut parfois être frustrant. Il faut simplement toujours penser qu'on a là des travaux de recherche, et que le propre du scientifique est de rester réservé lorsqu'il n'est pas sûr, tout en expliquant le pourquoi du comment des réserves, de continuer à poser des questions. Envisagée ainsi, l'absence de coup de gueule apparaît finalement comme plutôt rassurante. Et donne d'autant plus de voix aux alertes lancées, comme lorsque deux professeurs algériens disent « l'urgence de définir une politique concertée d'aménagement et de conservation du patrimoine phytogénétique de la partie occidentale de l'Algérie ».

Peut-être un peu plus ardue scientifiquement, la deuxième partie de l'ouvrage utilise la machine à remonter le temps. Les quelques pages démontrant comment les populations de la corne de l'Afrique se sont adaptées depuis 8 000 ans sont particulièrement intéressantes. Pour finir, ethno-écologue, éco-anthropologue et ethno-biologiste nous emmènent voir ce que pensent de tout cela les peuples des forêts tropicales et de l'Arctique. On en revient à nos moutons. Où à nos rennes, plutôt. « En hiver, le pâturage est un problème, car nous avons déjà un très petit territoire, et de plus nous avons des problèmes avec l'exploitation forestière, et peut-être bientôt aussi avec les mines et le tourisme de motoneige, explique un jeune éleveur de rennes, Sàmi du Nord de la Suède. Comme le pâturage d'hiver est le plus important, le changement climatique pourrait à mon avis devenir un gros problème. Parce que le climat change, depuis des dizaines de milliers d'années, c'est arrivé souvent… mais alors nous avions des endroits où aller. Maintenant, nous n'en avons plus. »

Élodie Touret pour Écolo-Info
29,50 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Etude des conséquences du changement climatique sur le monde du vivant et la biodiversité. Des exemples concrets pris dans différents milieux, temps et régions, sont proposés pour illustrer le propos, suivis d'un aperçu sur le difficile problème de la modélisation des réactions du monde du vivant aux changements climatiques. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

La prise de conscience des modifications climatiques provoquées par les activités humaines - notamment l'usage croissant de combustibles fossiles - est un phénomène très récent. On peut la situer l'année où parut le rapport du GIEC (Groupe d'experts intergouvernementaux sur l'évolution du climat) qui, en 1990, publia des données précises et fiables sur l'évolution du climat. Deux ans plus tard, la convention sur la diversité biologique, qui fut proposée au sommet planétaire de Rio de Janeiro, répandit l'idée selon laquelle les changements climatiques ont d'importantes conséquences sur l'évolution des sociétés humaines. Étroitement liées à leur environnement - donc au monde vivant -, on a compris que la stabilité de celles-ci n'était garantie que par le stock et la diversité des espèces animales et végétales. Ces préoccupations se sont depuis traduites dans les relations que les États entretiennent entre eux autant qu'avec leurs citoyens. Pour y répondre, encore faut-il connaître avec assez de précision les lois expliquant le fonctionnement du monde qui nous entoure, notamment en ce qui concerne l'évolution des climats et de la biodiversité. Quarante spécialistes réunis par l'Association française pour l'avancement des sciences nous proposent dans ce volume les résultats des travaux qu'ils ont menés ensemble en vue de comprendre pour agir.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 23/02/2010

Thématique : Biologie

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Vuibert Association française pour l'avancement des sciences

Collection(s) : Planète vivante

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-311-00026-8

EAN13 : 9782311000269

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 282

Hauteur : 24 cm / Largeur : 17 cm

Épaisseur : 1,8 cm

Poids : 529 g