Chargement...
Chargement...

La doctrine

Auteur : Philippe Jestaz

Auteur : Christophe Jamin

Paru le : 15/01/2004
Éditeur(s) : Dalloz
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Méthodes du droit
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

Du droit et de ses applications.

Les dérives intellectuelles, politiques, religieuses ou philosophiques ont souvent tendance à s'appuyer sur une doctrine : le siècle écoulé nous a rassasié de quelques unes de ses conséquences catastrophiques; nous avons appris à entrer de façon très critique dans l'étude des doctrines.

Entrez donc de plain-pied, et avec plaisir, dans La Doctrine, la doctrine française du droit : rien à voir
avec la définition du Robert ; ici la doctrine est une oeuvre collective, historique : la pensée juridique française actuelle s'appuie sur toute l'histoire du Droit, avant même les jurisconsultes, sur la réflexion collective de tous les maîtres à penser du Droit. Tout ceci constitue la Doctrine, on a envie de dire "Le Droit en soi", "Le Droit à l'état pur", "l'idée du Droit".

Ouvrage d'érudition, rigueur scientifique, on est
loin de la dérive doctrinale.

Dans un louable souci pédagogique, les auteurs présentent dans la deuxième partie le système de la "Common law" et en particulier celui des Etats-Unis, pays où les praticiens font et commentent la pensée juridique avec l'aide, de plus en plus pressante, des sciences humaines.

En France, rien de tel. Hormis le droit administratif, matière réservée aux conseillers d'états, les praticiens commentent peu la Doctrine, domaine des universitaires et des "savants".

Evidemment, l'originalité française se remarque dans le monde et explique, peut-être, certains malentendus juridiques sur la scène internationale.

Voilà un livre qui devrait être "Livre de vacances" de tout futur étudiant en Droit.
30,39 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Etude sur la nature et le statut du concept français de la doctrine (privatiste ou publiciste) depuis Rome jusqu'à nos jours, en passant par les Etats-Unis qui constituent un anti-modèle pour les principes formalistes et dogmatiques. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

LA DOCTRINE L'étude n'avait jamais été réalisée : celle du droit savant et des docteurs, depuis Rome jusqu'à nos jours. Un véritable roman où l'on voit que la référence aujourd'hui usuelle à la doctrine n'apparaît en France que vers 1850. D'abord intuitive, cette notion est construite un peu plus tard par l'École scientifique qui, pour résister à la montée des sciences sociales, fonde la doctrine sur le primat de la dogmatique. A partir des années 1920, la doctrine s'identifie ainsi à une certaine manière française (une école française ? ) distincte de celle adoptée par les autres pays doctrinaux, qui sont en substance les pays romanisés. Limitée au rôle de simple autorité - par une théorie des sources du droit qu'elle-même a façonnée -, la doctrine française n'est pourtant pas dépourvue de pouvoir. Elle constitue une importante communauté d'auteurs dominée, sauf en droit administratif, par la figure de l'universitaire souvent critique, mais dont la vocation est toujours d'ordonner le droit positif. Pareille mission, qui légitime l'ordre juridique et la doctrine ellemême, n'est toutefois pas une caractéristique intemporelle ni universelle du droit savant. Un détour par les Etats-Unis montre qu'il peut exister, même de nos jours, une conception pluraliste de la science du droit...

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 15/01/2004

Thématique : Philosophie du droit

Auteur(s) : Auteur : Philippe Jestaz Auteur : Christophe Jamin

Éditeur(s) : Dalloz

Collection(s) : Méthodes du droit

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-247-04895-1

EAN13 : 9782247048953

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 314

Hauteur : 24 cm / Largeur : 16 cm

Épaisseur : 2,2 cm

Poids : 528 g