Chargement...
Chargement...

Ailleurs

Auteur : Julia Leigh

Paru le : 28/08/2008
Éditeur(s) : Bourgois
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Traducteur : Jean Guiloineau

Un coup de coeur de Mollat

Le premier coup de coeur de cette rentrée littéraire !

La rumeur s'est répandue dans le rayon, puis est passée au rayon Poche et il y a désormais une liste d'attente pour lire ce mince roman : il constitue l'un des premiers émerveillements de cette rentrée qui s'annonce riche. L'unanimité, parfois suspecte, trouve ici une légitimité qui nous encourage : Ailleurs de Julia Leigh est un court roman aussi bref que puissant dont l'intensité dramatique à mesure qu'elle s'accroit provoque un étrange et délicieux tourment chez le lecteur. On le lit avec attention pour en saisir les teintes et tenter de dominer ce malaise qui nous étreint sans qu'on le puisse nommer : la lenteur de cette lecture en décuple la richesse.
Sa taille le ferait facilement passer pour un conte tant il recèle de mystères - mystère du lieu, mystère de l'intrigue et mystère des personnages - , un conte cruel aux reflets troublants dans un décor impeccable.
Mais jugez plutôt : une femme (parfois nommée, parfois non) et deux enfants pénètrent dans le parc d'un château, presque par effraction. Ils y sont accueillis avec beaucoup de simplicité par une dame âgée qui leur fait une place sans leur demander de comptes et sans restriction. La vaste demeure est celle de l'aïeule, mère de cette femme revenue au bercail après des années d'éloignement. Y vivent aussi le frère et sa femme, Ida, la vieille domestique et un duo de jumelles dont nous ne connaîtrons jamais les prénoms. En cent pages effilées comme des lames va se nouer une double intrigue, tendue, qui confond drame intime de cette réfugiée qui a fui un mari violent et renoue avec une famille quittée brusquement et deuil terrible de la belle-soeur qui vient d'accoucher d'un enfant mort-né qu'elle ne veut plus quitter et autour duquel l'atmosphère va peu à peu se détériorer nul n'osant la mettre face à la terrible réalité de sa perte. Raconter ce livre puissant et sombre comme le lac qui baigne la grande demeure (labyrinthe entouré de grilles) et qui est le miroir de cette histoire serait une véritable erreur : ce serait trahir les nuances infimes qui font de ce livre troublant une grande réussite. Oppressés, magnétisés, nous l'avons lu avec cette intensité qui préside, souvent, à la lecture de Faulkner : la référence est lourde à assumer, gageons que la jeune australienne saura s'en montrer digne.
15,20 €
Expédié en 24/48h
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Fuyant un mari violent, Olivia quitte l'Australie avec ses deux enfants et se réfugie chez sa mère, en France, qu'elle avait quittée des années plus tôt après un profond désaccord concernant son mariage. Elle y retrouve son frère et sa femme Sophie, qui refuse de se séparer du cadavre de leur fils mort-né, lequel doit être enterré dans le caveau familial. ©Electre 2017

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Une année de lectures étrangères (2)

Suite et fin de notre album de souvenirs romanesques 2008.

Fiche Technique

Paru le : 28/08/2008

Thématique : Littérature Anglo-Saxonne

Auteur(s) : Auteur : Julia Leigh

Éditeur(s) : Bourgois

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-267-01995-7

EAN13 : 9782267019957

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 104

Hauteur : 20 cm / Largeur : 12 cm

Épaisseur : 0,9 cm

Poids : 125 g