Chargement...
Chargement...

Journal d'une disparition

Auteur : Hideo Azuma

Paru le : 12/01/2007
Éditeur(s) : Kana
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Made in
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

L'aventure autobiographique d'un alcoolique au pays des mangas.

En 1989, Hideo Azuma (Manga-ka relativement connu au Japon) plaque femme, enfants et éditeurs. Journal d'une disparition relate en 3 petits histoires sa vie de sans-abris, son apprentissage du métier de technicien du gaz, sa cure de désintoxication pour soigner son alcoolisme. "Ce manga aborde la vie de façon positive et son style n'est pas réaliste" car, dit le héros "les dessins réalistes me feraient souffrir et m'attristeraient". C'est en effet par un dessin naïf et enfantin (les personnages sont tout simplement mignons) que l'auteur a voulu transcire son expérience traumatisante. Sincérité du propos, attachement au quotidien le plus scabreux et aux situations les plus graves contrastent avec la simplicité du trait et du ton. Ce contraste, qui dans un autre style rappelle le manga de Tezuka (MW, Ayako, ou L'histoire des 3 Adolph) où l'humour s'insinue dans le cadre le plus violent, n'est pas sans provoquer un certain malaise. L'exemple des scènes, irrésistiblement comiques, de suicide avortée ou de delirium tremens décrivent toute la détresse dans laquelle se trouvait le manga-ka acculé, mais témoigne également de son humour et de son auto-dérision.

Un entretien avec Tori Miki (auteur de l'énigmatique Intermezzo aux éditions IMHO) clôt le volume. N'oubliez pas de retourner la couverture. Vous trouverez au verso un autre entretien.

Bonne lecture.
10,20 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

L'histoire presque autobiographique de l'auteur de manga qui, ne supportant plus le rythme de travail, décide de disparaître et de laisser tout le monde sans nouvelles. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

Hideo azuma Il naît le 6 février 1950, à Hokkaido, au Japon. Il emménage à Tokyo, entre dans une entreprise et démissionne aussitôt. Il devient l'assistant de l'auteur de manga Rentarô Itai et débute à son tour en tant qu'auteur en 1969. Il a écrit des mangas comiques tels que Futari to gonin (Deux et cinq) ou Yakekuso tenshi (L'ange désespéré), des mangas de S.F. ou de l'absurde tels que Parareru kyôshitsu (La salle de classe du monde parallèle), Mechiru metafijîku (Métaphysique Mechiru) ou Fujôri nikki (Le journal de l'absurde). (Ce dernier remporte le prix Seiun du 10e concours de S.F. japonaise en 1979.) Il dessine également des mangas érotiques avec des jolies filles tels Hizashi (Rayon de soleil) ou Umikara kita kikai (Une machine venue de la mer). Ses oeuvres variées remportent un grand succès de toute part. Nanako S.O.S. et Orinpusu no poron (Poron d'Olympe) ont été adaptés en dessins animés. (Ces deux oeuvres ont été rééditées en 2005 aux éditions Hayakawa Bunko.) En 1989, il disparaît brusquement dans la nature. Pour la suite des événements, lisez le manga !

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 12/01/2007

Thématique : Manga général

Auteur(s) : Auteur : Hideo Azuma

Éditeur(s) : Kana

Collection(s) : Made in

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-505-00030-1

EAN13 : 9782505000303

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 200

Hauteur : 21 cm / Largeur : 15 cm

Épaisseur : 1,6 cm

Poids : 305 g