Chargement...
Chargement...

Les sectes et l'ordre public

Auteur : Gilbert Klein

Paru le : 05/01/2006
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Non précisé.
Contributeur(s) : Préfacier : Jean-Claude Fortier - Préfacier : Jacques Guyard

Un coup de coeur de Mollat

Face aux sectes : l'arme juridique.
Dix ans déjà depuis le premier rapport parlementaire "Les sectes en France" suivi quatre ans plus tard d'un second : "Les sectes et l'argent". Le présent ouvrage est le bienvenu car il se veut non seulement une réflexion sur tout ce qui a été dit et jugé sur ce sujet mais aussi et surtout une aide pour tous les décideurs politiques, personnels engagés sur le terrain social, juristes, et, de manière générale, tout public concerné par les dérives sectaires.

Constatant l'impuissance de la doctrine libérale issue de 1789 - la liberté totale de chacun ne s'arrête qu'au contact de celle d'autrui - l'auteur oppose la conception issue de la Convention européenne des droits de l'homme et de la Convention internationale des droits de l'enfant. Il en découle de nombreuses jurisprudences françaises mais aussi et surtout étrangères et européennes richement commentées.

La liberté absolue n'est plus opposée au totalitarisme, les dérives sectaires ne sont plus de simples déviations religieuses ou philosophiques mais des infractions clairement définies par ces conventions internationales qui ont force de loi sur la loi française : il est maintenant question de dignité humaine et de droits fondamentaux violés dans le cadre des rapports individuels.
Dorénavent "Nul ne peut renoncer à sa propre liberté, sa propre dignité, sans mettre en danger la liberté la dignité d'autrui, et en premier lieu l'humanité de celui au profit duquel il les abdique" (J.C Fortier). Tout est dit !

Répétons le : voilà un outil indispensable à tout juriste, à tous les défendeurs des droits de l'homme en lutte contre les sectes mais aussi aux parents des victimes et aux familles.
25,00 €
Expédié en 5 à 7 jours.
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Issu d'une thèse, cet ouvrage recherche quelles normes peuvent être opposées au phénomène sectaire. Une puissance publique dont l'objectif se limite à la recherche des délits sectaires (droit interne français) est d'abord envisagée, puis un Etat plus interventionniste soucieux de prévenir et de réguler en même temps que de réprimer (droit européen et international). ©Electre 2017

Quatrième de couverture

La doctrine juridique privilégie d'ordinaire la liberté individuelle. Elle se fonde sur la Déclaration de 1789 : les droits de chacun ne rencontrent d'autre limite que ceux d'autrui. Les sectes ne rencontreront alors nul obstacle à leur expansion ; le refus de soins médicaux, le travail fourni gratuitement pour ne citer que quelques exemples ne portent pas atteinte à la liberté de quiconque. D'autres normes peuvent-elles être opposées au défi du sectarisme ? Si le droit ne les dégage pas, et il ne semble pas les avoir dégagées en France, les élus, souvent conscients des menaces que les dérives sectaires font peser sur les libertés, resteront désarmés. Cet ouvrage a pour objectif de rechercher les normes susceptibles de protéger l'individu contre lui-même sans pour autant porter atteinte à la tradition libérale française. Il s'adresse aux agents publics, aux élus confrontés au sectarisme et à toutes les personnes soucieuses du respect des droits de l'Homme.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 05/01/2006

Thématique : Grands thèmes droit public

Auteur(s) : Auteur : Gilbert Klein

Éditeur(s) : Presses universitaires de Franche-Comté

Collection(s) : Non précisé.

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-84867-109-2

EAN13 : 9782848671093

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 350

Hauteur : - cm / Largeur : - cm

Épaisseur : - cm

Poids : 516 g