Chargement...
Chargement...

La saveur du monde : une anthropologie des sens

Auteur : David Le Breton

Paru le : 16/02/2006
Éditeur(s) : Métailié
Série(s) : Non précisé.
Collection(s) : Traversées
Contributeur(s) : Non précisé.

Un coup de coeur de Mollat

Dans son dernier livre, l'anthropologue David Le Breton rend compte des différents sens de l'homme et d'expliquer en quoi ils sont déterminants et éclairants dans notre appréhension du monde.

David Le Breton nous rappelle en guise d'introduction que la condition humaine n'est pas toute spirituelle mais elle est avant tout corporelle. Il propose alors de nuancer de célèbre adage cartésien "Je pense donc je suis" par un plus incarné "Je sens donc je suis". C'est ce rapport sensuel, immédiat et permanent de l'homme au monde qui intéresse ici l'anthropologue.

Cette anthropologie des sens dépasse le simple cadre physiologique de la perception et ouvre grand la porte de la culture. En effet, l'auteur dresse un panorama des expériences sensorielles, passant d'une culture à l'autre et traversant les époques. Le rôle joué par tel ou tel sens dans l'organisation perceptive d'un peuple et l'importance qui lui est accordée, varient selon les civilisations et les temps. Pour exemple, chez les Aiviliks, l'olfaction et l'audition jouent un rôle prépondérant alors que le monde occidental privilégie largement la vision. Les Inuits eux, disposent d'une multitude de nuances et de termes pour désigner le blanc, etc... Il s'agit là d'une véritable mise en perspective du champ culturel humain.

A travers ce travail fouillé, minutieux, d'une grande érudition, David Le Breton explore intensément la littérature consacrée aux sens et à leurs interprétations. Les appels et références à la philosophie, l'histoire, la littérature et la psychologie sont récurrents.

Par ailleurs, ce qui est remarquable dans cet ouvrage, c'est tant la richesse que la clarté du propos. Une multitude d'exemples, de situations quotidiennes étayent et illustrent de façon passionante la réflexion de son auteur.

Un livre d'anthropologie, certes mais aussi une enrichissante imersion dans le champ des civilisations et des cultures, presque un récit de voyage.

20,50 €
Article indisponible
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Une anthropologie des sens qui cherche à déterminer comment la structuration de l'expérience sensorielle varie d'une culture à l'autre selon la signification et l'importance relative attachées à chacun des sens. Elle cherche également à retracer l'influence de ces variations sur les formes d'organisation sociale, les conceptions du moi et du cosmos, sur la régulation des émotions. ©Electre 2017

Quatrième de couverture

«Il y a la forêt du flâneur, du fugitif, celle de l'Indien, la forêt du chasseur, du garde-chasse ou du braconnier, celle des amoureux, des ornithologues, la forêt aussi des animaux ou de l'arbre, celle du jour et de la nuit. Mille forêts dans la même, mille vérités d'un même mystère qui se dérobe et ne se donne jamais qu'en fragments.» Tout comme il y a un paysage, un son, une saveur, un parfum, un contact, une caresse, pour déplier le sentiment de la présence et aviver une conscience de soi. David Le Breton explore les sens, tous nos sens, comme pensée du monde. Cette fois l'anthropologue se laisse immerger dans le monde afin d'être dedans et non devant. Il nous montre que l'individu ne prend conscience de soi qu'à travers le sentir, qu'il éprouve son existence par des résonances sensorielles et perceptives. Ainsi tout homme chemine dans un univers sensoriel lié à ce que sa culture et son histoire personnelle ont fait de son éducation, chaque société dessinant une «organisation sensorielle» qui lui est propre. Percevoir les couleurs est un apprentissage autant que d'entendre ou de voir. Toucher, palper, sentir dans l'étreinte ou la souffrance, c'est faire affleurer la peau et la pensée dans la concrétude des choses, c'est aussi se sentir, goûter et parfois même être dégoûté. L'auteur se fait explorateur des sens et n'omet rien de nos attirances et de nos rejets. Proposant que l'on réfléchisse désormais au «Je sens donc je suis», il rappelle que la condition humaine avant d'être spirituelle est bel et bien corporelle.

Contenus Mollat en relation

Fiche Technique

Paru le : 16/02/2006

Thématique : Anthropologie

Auteur(s) : Auteur : David Le Breton

Éditeur(s) : Métailié

Collection(s) : Traversées

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 2-86424-564-7

EAN13 : 9782864245643

Format : Non précisé.

Reliure : Broché

Pages : 451

Hauteur : 22 cm / Largeur : 14 cm

Épaisseur : 2,4 cm

Poids : 470 g