Chargement...
Chargement...

Voici Paris : modernités photographiques, 1920-1950 : exposition, Paris, Centre national d'art et de culture Georges Pompidou, du 17 octobre 2012 au 14 janvier 2013


Un coup de coeur de David Pigeret

Une magistrale exposition célèbre l'acquisition récente par le Centre Pompidou de l'exceptionnelle collection de photographies de Christian Bouqueret.

Le catalogue de l'exposition Voici Paris dresse, à travers la reproduction des œuvres exposées et trois essais brillants de Quentin Bajac, Clément Chéroux et Françoise Denoyelle, un panorama complet de la création photographique à Paris dans l'entre-deux-guerres. Cette période est une charnière essentielle dans l'histoire de la photographie en France. On assiste, à travers la prise de conscience que la photographie possède une histoire et qu'elle est un art à part entière, à la naissance de la photographie moderne. Cette vision moderniste se caractérise par un goût affirmée de la géométrie de l'espace, des angles de vues audacieux (plongée, contre-plongée, gros plan...), une grande clarté, une frontalité, un refus de la narration... La photographie devient un art autonome qui se détache à la fois du pictural et du littéraire.

L'histoire du modernisme photographique en France se révèle plus compliqué à envisager que dans d'autres pays comme les Etats-unis, la Russie ou Allemagne. Comme le souligne Clément Chéroux, "à Paris, tout paraît plus complexe: pas de chef de file clairement identifié, de moment paroxystique, de lieu fédérateur, ou de style emblématique". On relèvera encore d'autres particularités de ce modernisme naît à Paris comme le fait qu'il soit l'œuvre de photographes avant tout étrangers, issues des différentes vagues d'immigrations, russes, américaines, allemandes, polonaises ou hongroises et que leurs travaux paraissent dans le domaine de la photographie appliquée. C'est ce cosmopolitisme et cette modernité qui furent remise en cause, à partir du milieu des années 30, par Emmanuel Sougez et les membres du groupe Rectangle, au nom d'une tradition française faite de mesure, d'équilibre.

Ce catalogue est somme précieuse, pour tous ceux qui s'intéresse à l'histoire de la photographie en France, à ranger à côté du beau catalogue La subversion des images, paru en 2009, au même éditions du Centre Pompidou.
19,90 €
Chargement...
Livraison à partir de 0,01 €
-5 % Retrait en magasin avec la carte Mollat
en savoir plus

Résumé

Catalogue de l'exposition s'appuyant sur la collection Bouqueret, l'un des fonds les plus riches de photographies de l'entre-deux-guerre à Paris : Brassaï, Man Ray, Nagy, Kertesz... ©Electre 2022

La collection Christian Bouqueret

En 2011, le Centre Pompidou faisait l'acquisition de la collection de Christian Bouqueret, le dernier grand ensemble de photographies des années 1920 et 1930 encore en mains privées en France. Le fonds conserve près de 7 000 tirages d'époque répartis en une centaine d'ensembles monographiques, parmi lesquels figurent les plus grands photographes présents à Paris à cette époque. « Voici Paris » a pour ambition de présenter les richesses de cette extraordinaire collection, mais aussi d'esquisser le portrait de la création photographique en France à cette époque où la capitale aimante toutes les forces vives de la création internationale : des Américains, des Allemands, des Hongrois et bien d'autres encore. Aux côtés des photographes français, ils participent à l'une des périodes les plus flamboyantes de l'histoire du médium, celle où s'invente la vision moderne.

Contenus Mollat en relation

Dossiers

Chargement...

Fiche Technique

Paru le : 03/10/2012

Thématique : Histoire de la photographie

Auteur(s) : Non précisé.

Éditeur(s) : Ed. du Centre Pompidou

Collection(s) : Non précisé.

Contributeur(s) : Directeur de publication : Bajac - Directeur de publication : Chéroux

Série(s) : Non précisé.

ISBN : 978-2-84426-584-5

EAN13 : 9782844265845

Reliure : Relié

Pages : 319

Hauteur: 29.0 cm / Largeur 25.0 cm


Épaisseur: 3.6 cm

Poids: 2139 g