Chargement...
Chargement...

Les prix Médicis 2015

65201687_les-prix-medicis-2015
Publié le 05/11/2015
Le jury des prix Médicis 2015 récompense Nathalie Azoulai, l'écrivain turc Hakan Günday et la sociologue Nicole Lapierre.
Prix Médicis 2015 : Nathalie Azoulai pour Titus n'aimait pas Bérénice (Éd. POL)
Délaissée par son amant qui se sent incapable de quitter sa femme, une femme s'identifie à Bérénice. Pendant deux ans, dans l'espoir de surmonter cette rupture, elle revisite la vie et l'œuvre de Racine pour comprendre comment il fut capable de décrire la passion amoureuse avec autant de justesse.
> Découvrez l'auteur en vidéo ci-dessous.

Prix Médicis Étranger : Hakan Günday pour Encore (Éd. Galaade)
Gazâ, un garçon de 9 ans, travaille avec son père sur les bords de la mer Egée. Celui-ci gagne sa vie en transportant des migrants de l'Est de la Turquie jusqu'en Grèce, qu'il enferme chez lui avant qu'ils ne soient acheminés par bateau. L'enfant est contraint d'exercer une certaine violence sur les clandestins, et observe malgré lui les dérives des techniques de domination.
> Découvrez l'auteur en vidéo ci-dessous.

Prix Médicis Essai : Nicole Lapierre pour Sauve qui peut la vie (Éd. Seuil)
A partir de l'histoire intime de sa famille, des drames collectifs et privés, la sociologue aborde les thèmes qui lui tiennent à cœur. Souscrivant à un optimisme de volonté, elle fustige la montée des préjugés, de l'injustice, de l'intolérance et lutte contre l'accablement qui en résulte.





Chargement...