Chargement...
Chargement...

Voyages poétiques et étonnants

Atlas-des-paradis-perdus.jpg
Publié le 21/12/2017
L’Atlas des paradis perdus est la dernière invitation au voyage poétique de l’emblématique collection des éditions Arthaud, débutée en 2010 avec L’Atlas des îles abandonnées. Entre-temps huit déclinaisons originales ont été reliées.

La plume de Gilles Lapouge tisse un fil d’Ariane dans la géographie intemporelle des conceptions humaines du paradis.Depuis Adam et Eve, la quête n’a cessée.

« Les théologiens conseillent généralement de mourir avant d’entrer au paradis mais quelques impatients préfèrent fabriquer tout de suite des petits paradis, de manière à profiter de leur vivant des délices du beau jardin. » C’est un itinéraire naviguant au gré de ces « impatients » que nous propose l’Atlas des paradis perdus, à travers l’Histoire, les utopies, les légendes, le patrimoine. Autant de projets qui ont tenté, sinon réussi pour un temps, à donner « corps » au paradis. Lord Osgood est de ceux-là : « De la lande désespérée d’Inverewe il fait une fête. (…) À ses rêveries, il donne consistance et réalité. Il remanie l’espace et la géographie. » Ainsi, les jardins d’Inverewe seront une représentation végétale des cinq continents.

Des jardins luxuriants aux murs d’une abbaye ou d’une maison close ; de la légendaire Atlantide au studio hollywoodien de Walt Disney en faisant étape au Phalanstère… il n’y a que quelques pages à savourer pour se forger des représentations succulentes et étonnantes du paradis. Des bribes d’Histoire à picorer avec délectation et douceur comme un « bienheureux » lecteur bénéficiant des transports du voyage littéraire !

 

Et si cette lecture titille votre imaginaire, attise votre curiosité et vous engage à la flânerie, le voyage poétique est à renouveler. Prescription à choisir parmi les huit autres titres de la collection :

Bibliographie