Chargement...
Chargement...

À la force du poignet

Publié le 06/11/2012
Une exposition présentée par les Requins Marteaux du 6 novembre au 1er décembre 2012 à l'espace Expo de la librairie. Avec des originaux de Nine Antico, Lucie Durbiano, Aude Picault et Amandine Urruty. Dédicace des filles le samedi 1er décembre à16h et concert exceptionnel de Kumi Solo !
Dans le monde réel, l'écart entrée les salaires, hommes/femmes en France flirte avec les 30%. Dans le monde de la bande dessinée et plus particulièrement chez les Requins Marteaux nous avons depuis longtemps tordu le cou à ces clivages d'arriérés. Femmes, hommes, veaux, vaches, cochons tout le monde est payé pareil, avec un retard indéterminé. Mais assez parlé d'argent et place à l'art tout court. Je vous invite à découvrir le travail, radical, rafraîchissant et rocambolesque de ses auteures de talents, qui font la gloire de notre maison d'édition… Et je vous encourage vivement à aller au delà du genre.

Franky Baloney
Directeur Commercial des Requins Marteaux

Fondé en 1991 par Guillaume Guerse, Marc Pichelin et Bernard Khatou, Les Requins Marteaux est un collectif à géométrie variable : à la fois éditeur, producteur de films, concepteur d'expositions et organisateur du festival Rétine, son approche tentaculaire décline sur différents supports l'univers souvent irrévérencieux et sans concessions des auteurs de la maison. Très vite rejoint par Pierre Druilhe et Moolinex, le collectif crée et anime ensemble le journal « Ferraille », qui connaît une première vie en kiosque de 1996 à 2001.

En 2003, Felder, Cizo et Winshluss reprennent la direction éditoriale du titre qui devient alors « Ferraille Illustré » et accueille la crème de la scène graphique contemporaine. Le ton volontiers décalé de la revue s'appuie sur un efficace sens du détournement. En marge du journal, le catalogue des Requins Marteaux va rapidement s'étoffer pour compter désormais près d'une centaine de titres. Le soin apporté à la fabrication des ouvrages, ainsi qu'une ligne éditoriale exigeante située au carrefour de la bande dessinée, de l'illustration et de l'art contemporain sont récompensés en 2009, par l'obtention du prix du meilleur album au Festival d'Angoulême pour le Pinocchio de Winshluss.

Fort de leur nouveau succès, Les Requins Marteaux décident de lancer une nouvelle collection menée par Felder et Cizo. Après une grande réflexion menée à tambour battant sur ce qui fait tourner le monde, ils décident de créer la collection BD Cul. Le principe est simple, des auteurs abrodent le sexe selon leur point de vue, sans aucune limite. La première à ouvrir la collection se nomme Aude Picault et son Comtesse. Bd cul est aussi passé par Angoulême et, grâce à Morgan Navarro a remporté le Prix de l'Audace pour l'excellent Teddy Beat. Aujourd'hui, c'est au tour de Nine Antico de s'y coller. En espérant que vous serez séduits par I love Alice, mais aussi par Lucie Durbiano et Amandine Urruty qui n'ont rien à voir avec le sexe, quoique…

Nine Antico

Lucie Durbiano

Aude Picault

Amandine Urruty

Chargement...