Chargement...
Chargement...

Cent ans de Tournoi !

Publié le 25/01/2010
Le Tournoi, que nous connaissons tous en nos contrées « rugballistiques », a connu une histoire bien mouvementée ! Une épopée passionnante faite d'exclusions, de réintégrations, d'élargissement et, bien sûr, de victoires et de défaites !
Il en a fallu du temps avant que le rugby ne devienne réellement tel qu'on le connait et que le Tournoi soit institué ! 1823 marque la naissance du rugby en Angleterre le jour où William Webb Ellis, défiant toutes les lois du football, prend en main à la fois son ballon de foot et le destin d'un nouveau grand sport.

Pendant un siècle, les règles du rugby vont connaitre de multiples améliorations et de nombreux clubs verront le jour dans le monde anglo-saxon pour finalement donner naissance au Tournoi. Parallèlement la France se dote d'une « équipe de France » et rejoint en 1910 les clubs anglais, gallois, irlandais et écossais au sein de ce qu'il convient alors d'appeler le Tournoi des V nations !

Les premières années du Tournoi seront bien mornes, les rencontres étant interrompues pendant toute la durée de la première guerre mondiale et les Français ayant bien du mal à s'imposer face au niveau de leurs adversaires. Néanmoins, grâce au Tournoi des V nations, le rugby connait une popularité croissante et inédite en France lors des matchs disputés en sol français. Popularité encore accrue lors de la première retransmission télévisée du Tournoi des V nations en 1957.

Après les victoires partagées de 1954 et 1955, le XV de France fête dignement sa trentième année de Tournoi en s'offrant, seul, une victoire en 1959 ! Une première victoire suivie successivement de trois autres jusqu'en 1963. Et, en 1968, consécration ultime, à la suite d'un France-Pays de Galles haletant, les Français remportent, couverts de boue, leur premier Grand Chelem !

Les années 70 seront marquées par l'hégémonie du Pays de Galles grâce notamment au joueur exceptionnel qu'était Gareth Edwards. Cette décennie sera plus tristement marquée par le conflit Nord-Irlandais qui interrompt le Tournoi en 1972. Néanmoins, l'avenir du Tournoi reste assuré et, avec lui, l'émergence de grandes figures du rugby telles que Serge Blanco ou Jean-Pierre Rives. Ils contribueront, avec leurs coéquipiers, à écrire les plus belles pages du rugby français et à faire du Tournoi un rendez-vous incontournable, même face à la première Coupe du Monde de rugby organisée en 1987. Cette popularité incontestable entrainera sans doute la mutation du rugby vers la professionnalisation. Dès lors médias et sponsors entrent dans la danse, poussant à plus de législation dans les règles. Cela n'entachera cependant jamais l'esprit du Tournoi.

L'année 2000 voit entrer en scène les Italiens qui, ayant fait leurs preuves en matchs amicaux, sont intégrés au Tournoi des V nations qui se transforme alors de fait en Tournoi des VI nations. Un nouveau Tournoi dominé, dans un premier temps, par l'Angleterre puis par la France.

Plus qu'une simple compétition sportive, le Tournoi a su, au fil des décennies, acquérir et conserver un statut de grand-messe, avec ses rites et coutumes, que l'on ne retrouve dans aucun autre sport !
Chargement...