Chargement...
Chargement...

Désir d'infini

Publié le 03/07/2013
Dossier bibliographique autour de Trinh Xuan Thuan, qui fut notre invité jeudi 27 juin à 18h00, dans les salons Albert Mollat
Ce n'est pas dans le firmament étoilé, ni dans la splendeur des corolles que se voit dans toute sa perfection la révélation de l'infini dans le fini- motif de toute création- c'est dans l'âme de l'homme.
Rabindrânath Tagore Sâdhanâ

Cela fait plus de quarante ans que Trinh Xuan Thuan scrute les confins du temps et de l'espace. Il a conservé intact son émerveillement face à la lumière du cosmos, les bébés galaxies, le mystère de la masse noire qu'il étudie depuis ses débuts.

Trinh Xuan Thuan est un physicien mais il a le courage et la modestie de sortir du strict champ scientifique pour partager ses connaissances et son questionnement métaphysique avec le public.

Thuan travaille à l'université de Virginie. Il donne depuis trente ans un cours intitulé « Astronomie pour les poètes » ; un doux rêve. A ses heures perdues, il écrit en français des ouvrages de vulgarisation. En conversant avec le scientifique bouddhiste Matthieu Ricard, il redécouvre le bouddhisme de son enfance et nous initie.

Les biographes le présentent comme un esthète, conversant aussi bien avec Jean d'Ormesson que Françoise Hardy, admirateur de Monet et de sa façon de peindre la lumière, inconditionnel des poètes Walt Whitman, William Blake, John Keats, de Jésus-Christ et de Bouddha. Il est en quête de la vérité et ce par tous les moyens, mathématiques, poétiques, artistiques, mystiques, théologiques.

Trinh Xuan Thuan fut présent dans les salons Albert Mollat Jeudi 27 juin à 18h !

Filmé il y a deux ans pour mollat.com, Trinh Xuan Thuan présentait à l'époque son ouvrage Le cosmos et le lotus (Albin Michel).



Les livres

Chargement...