Chargement...
Chargement...

Eric Hobsbawm

Publié le 14/12/2001
Un historien dans son époque

Eric Hobsbawm est un homme dont l'itinéraire traverse le XXe siècle. Historien marxiste anglo-saxon, il aime affirmer, en paraphrasant Auguste Comte : "savoir c'est prévoir".

Pour lui le passé fait partie du présent.
Toutefois, prévoir le futur sans prophétiser, doit nécessairement se fonder sur la connaissance du passé. L'histoire est alors l'instrument sans lequel on ne peut comprendre le monde actuel. Son oeuvre captivante, loin de tous dogmatismes marxistes ou libéraux, éclaire magistralement note civilisation.

Vous pouvez découvrir les lignes essentielles de sa pensée dans des entretiens récents :

Un Historien engagé  et Les Enjeux du XXe siècle sont des textes assez courts où il analyse de manière synthétique la notion de révolution : thème central de son travail . Les Enjeux du XXe  siecle  s'ouvrent non seulement au futur mais aussi à de nombres questions actuelles : la croissance démographique, la dégradation de l'environnement, le développement technologique,...

Vous serez alors prêts pour "avaler" L'Age des extrèmes, l'histoire du court XXe siècle. Ce texte a rendu célèbre Eric Hobsbawm pour avoir délimité cette période de 1914 de la première guerre mondiale à 1991 avec l'effondrement de l'Union Soviétique, date conventionnelle à paertir de laquelle nous serions entrés dant le XXIe siècle.

Doué d'un talent narratif exceptionnel il abordre les extrêmes dans la destruction comme dans la création et mobilise tous les domaines du savoir pour tracer le portrait d'un siècle que les révolutions ont profondémment tansformé.

Cet ouvrage, traduit en plus de vingt langues, a touché un large public malgré la réticence des éditeurs français à le traduire et à le publier pour tendances anti-marxistes ou problèmes budgétaires (écrit en 1994 traduit en 1999).

Il s'agit là d'une histoire du XXe siècle qui continue et clôt pleinement une série sur l'histoire du XIXe siècle commencée il y a plusieurs années. Car si pour l'auteur, le XXe siècle est court, le XIXè siècle (sa période de prédilection) est long et remonte à la fin du XVIIIè siècle, c'est à dire à l'ère des révolutions.

L'Ere des révolutions  annonce la trilogie. L'auteur y fait le rapprochement entre les révolutions française et anglaise qui ont donné naissance au monde moderne.

Suivie de manière chronologique par L'ère du Capital  et L'ère des Empires  qui retracent l'évolution de la vie européenne entre 1815 et 1914. Cette série est une fresque originale et une étude économique, politique et culturelle très documentée.

Si vous le souhaitez, vous pouvez remonter encore un peu dans le temps des écrits d'Eric Hobsbawm et vous lancer dans Nations et Nationalismes depuis 1780. Texte toujours d'actualité où il cerne parfaitement l'encrage de certaines remontées brutales de formes de nationalismes.

A lire aussi de ce "spectateur engagé" un ouvrage sur le bandistime social où il s'efforce d'inscrire le destin des hors la loi dans les structures qui conditionnent leur apparition.

Ayons pendant un moment confiance dans l'histoire et l'ambition de pouvoir lire le futur d'après le passé, grace à cet historien unique, qui il y a plus de dix ans, se posait une question toujours d'actualité depuis le 11 septembre 2001 :

" L'éloignement de la perspective d'un nouveau conflit mondial signifie-t'il que nous sommes entrés dans une ère de paix ? "

Chargement...