Chargement...
Chargement...

Essais, les meilleurs livres de l'année

Publié le 29/12/2008
En partenariat avec le site nonfiction.fr, nous vous présentons une sélection des meilleurs essais de l'année.
Afrique-Maghreb :
Serge Michel et Michel Beuret, ChinaAfrique, Pékin à la conquête du continent noir (Grasset, mai 2008).
Pékin va-t-il remplacer l'Occident auprès du continent Noir ? Près d'un million de Chinois en Afrique, bientôt 100 milliards de dollars d'échanges bilatéraux, des infrastructures construites et offertes dans des temps records…
Adame Ba Konare (dir.), Petit précis de remise à niveau sur l'histoire africaine à l'usage du président Sarkozy (La Découverte, octobre 2008)
Un livre intéressant, mais au titre trompeur, qui s'adresse davantage aux spécialistes qu'au grand public.
 
Arts :
Michel Pastoureau, Noir, Histoire d'une couleur (Seuil).
L'érudition transdisciplinaire de Michel Pastoureau passée à travers le filtre d'une nouvelle couleur : le noir.

Hal Foster, Design et Crime (Les Prairies Ordinaires).
Le critique d'art Hal Foster analyse les évolutions actuelles en architecture à travers divers modèles et prône un retour à la "distinction culturelle".
 
Florence Derieux (dir.), Arald Szeemann : méthodologie individuelle (JRP Ringier et le Magasin).
Immersion passionnante dans les archives d'Harald Szeemann, le plus grand commissaire d'expositions du XXe siècle. Un ouvrage riche, documenté et très stimulant.

Collectif, Lovis Corinth (Réunion des musées nationaux).
Un catalogue du peintre Lovis Corinth, édité à l'occasion du 150e anniversaire de sa naissance.
 
Asie :
Pierre Haski, Internet et la Chine (Seuil/Presses de Sciences Po).
Mythes et réalités de l'Internet chinois.
 
Économie :
Muhammad Yunus, Vers un nouveau capitalisme (Lattès).
Deuxième opus de Muhammad Yunus consacré au concept du social-business dont le bilan, sans ombre pour l'auteur, reste toutefois à nuancer.

Patrick Artus et Marie-Paule Viard, Globalisation. Le pire est à venir (La Découverte).
Un ouvrage salutaire.
 
Environnement :
Michel Serres, La guerre mondiale (Le Pommier).
Dépasser notre réflexe d'appropriation de la nature, pour faire de celle-ci une partenaire de droit, avec qui régler les termes de la guerre comme de la paix.

Jean-Claude Génot, La nature malade de la gestion (Sang de la terre). Un plaidoyer vigoureux, informé et éloquent en faveur d'une nature libre, sauvage et spontanée. 
 
Ethnologie, Anthropologie :
Charlotte Pézeril, Islam, mysticisme et marginalité : les baay faal du Sénégal (L'Harmattan, avril 2008), par Xavier Audrain.
Une interrogation sur les capacités d'adaptations d'une société mélanésienne aux bouleversements socioculturels via le culte de John Frum.

Histoire :
Jean-Louis Brunaux, Nos ancêtres les Gaulois. Idées reçues sur la Gaule (Seuil)
Démystifier les légendes.

Didier Lett, Un procès de canonisation au Moyen Âge. Essai d'histoire sociale. Nicolas de Tolentino 1325 (PUF)
Un essai d'histoire sociale qui fera date.

Daniel Roche, La culture équestre de l'Occident. XVIe-XIXe siècles. L'ombre du cheval. Tome 1 Le cheval moteur (Fayard)
Une magistrale leçon d'histoire sur la place du cheval dans les sociétés occidentales.

Johann Chapoutot, Le national-socialisme et l'Antiquité (PUF),
Une étude historique, littéraire et épistémologique magistrale sur l'utilisation de la référence antique par les nazis.


| Suite >



Source : nonfiction.fr
Chargement...