Chargement...
Chargement...

L'Italie fête les 150 ans de son unification !

Publié le 17/03/2011
L'histoire de l'Italie fut intense, elle connut plusieurs cultures - étrusque, latine, romaine, lombarde…- et dut attendre le 17 mars 1861 pour être unifiée.
En effet, après l'échec des révolutions de 1848, l'Italie demeure divisée en plusieurs États. Victor-Emmanuel II, le roi du Piémont-Sardaigne est à la tête d'un « État » libéral – à la différence des autres royaumes de la botte italienne, gérés par des souverains absolus. Choix décisif, le roi nomme Cavour en 1852 à la tête de son gouvernement. Le premier ministre se donne alors pour objectif majeur de réaliser l'unité de Italie.

Cavour, aidé par Napoléon III, parvient à bouter les Autrichiens hors de la Lombardie (lors des fameuses batailles de Magenta et de Solférino en 1859) tandis qu'il encourage d'autre part les partisans de l'unité à se soulever contre les princes qui les gouvernent. Le processus aboutit finalement à la proclamation de Victor-Emmanuel II, roi d'Italie. Nous sommes le 17 mars 1861. L'Italie est unifiée.
Son histoire connaîtra encore quelques crises et conflits mais le pays restera uni.


A l'occasion de cet anniversaire nous vous invitons à (re)découvrir l'histoire de l'Italie et ce moment clé en particulier.

L'unité italienne

Histoire de l'Italie

Chargement...