Chargement...
Chargement...

La calligraphie chinoise

Publié le 11/05/2012
La calligraphie est l'art de former les signes d'écriture d'une langue. Elle se singularise par l'originalité et la richesse de cette écriture...
Dans les temps anciens, les caractères chinois étaient gravés sur des os de bœufs ou des carapaces de tortues, appelés Chia-Ku-Wen, puis sur des bronzes. On fit ensuite des livres avec des lattes de bambous reliés.

La calligraphie au pinceau se pratique sur du papier de riz ou sur de la soie. Le matériel d'un calligraphe s'appelle les 4 trésors du cabinet du lettré : pinceau, papier, encre et pierre à encre. Le pinceau est fait de poils doux, flexibles, et absorbants (yang-hao ou poils de chèvre) ou raides (lang-hao ou poils de loup). Une bonne calligraphie était traditionnellement le reflet de culture d'un lettré. L'histoire de l'écriture chinoise a permis de développer de nombreux styles calligraphiques. À cela s'ajoute les différentes graphies d'un caractère, en moyenne 5 par caractères : les caractères de sceaux Chuan-Shua, écriture des scribes Li-Shu, écriture régulière ou normalisée Kai-Shu, écriture semi-cursive ou courante Hsing-Shu et écriture d'herbe ou cursive Tsao-Shu. Le calligraphe dispose donc d'un vaste éventail de possibilités et il peut aussi varier sur les pleins et les déliés pour exprimer ses émotions. Dans la calligraphie chinoise, il existe 8 traits fondamentaux qui servent à composer des symboles simples appelés clés et ces clés assemblées composent les sinogrammes.

L'ordre du traçage des traits est d'une importance incontournable et dépend du caractère tout en respectant des règles. On trace les traits du haut vers le bas, de gauche à droite, les traits verticaux, puis les traits horizontaux.
La calligraphie est comme un cristal qui inclut les autres arts. Il permet de revenir à la source. Il existe trois grandes composantes de la pensée chinoise ; on parle des 3 perles sur la couronne ou des 3 piliers
- le Confucianisme qui est une théorie pour les dirigeants sur la fonction de l'État.
- le Taoïsme basé sur le Yin et le Yang.
- Le Bouddhisme qui fut importé au 3éme siècle depuis l'Inde.

La calligraphie s'appuie sur le Taoïsme et sur les notions de Yin et le Yang (l'encre noire est Yin et représente la terre, le papier de riz est Yang et représente le ciel). Entre le Yin et le Yang (entre le ciel et la terre) se trouve le pinceau, le pont qui communique.
Au départ se trouve le vide (le Kong en Confucianisme ou le Wu en Taoïsme). Le papier blanc est un univers vide. Dans la conception taoïste, le plus vide est toujours le plus plein.
La calligraphie est donc là pour faire ressortir avec son pinceau ce qui existait déjà mais qui était invisible.
La calligraphie est ainsi une technique pour faire apparaître l'harmonie du Yin et du Yang plutôt qu'une technique du pinceau.

Pour aller plus loin

Chargement...